Morceau étrange, à la fois enchanteur et oppressant, que ce Cirkus, qui ouvre les hostilités du très jazzy/expérimental et magnifique Lizard, de 1970, troisième cru de King Crimson !