Quelle chanson ! Première de l'album Lodger, dernier de la trilogie berlinoise, Fantastic Voyage est une merveille éthérée. Magistral. Mais trop courte.