Après un morceau introductif des plus étranges (mais néanmoins superbe), Hail Hail ouvre enfin les hostilités. Indéniablement efficace.

Eelsoliver