Je ne suis pas spécialement fanatique de l'album Aladdin Sane de 1973 (trop gras par moments, un peu inégal), mais on y trouve des merveilles. Avec son piano free de Mike Garson, la voix de Bowie, ses paroles étranges, son ambiance décadente, Aladdin Sane (1913 - 1938 - 197?) en est le sommet absolu.