xayp0l

Sorti en 2002, Testify est à ce jour le dernier album studio de Phil Collins, et, musiques de films exceptées, c'est aussi son septième depuis 1981. Assez mal estimé (il sera plutôt démoli par la critique, et les ventes stagneront assez bas, ce qui en fait un des albums les plus vendus et estimés de Collins avec Dance Into The Light), Testify n'est pourtant pas un mauvais album, loin de là. En fait, c'est tout simplement l'album le plus sous-estimé de la carrière de Phil Collins (qui retrouve, ici, des sonorités plus modernes, comme l'usage d'une drum-machine, qu'il avait laissé de côté sur Dance Into The Light, qui, malgré son ratage absolu, sonnait très naturel).

phil_collins

Testify, cependant, n'est pas exempt de défauts. On y trouve pas mal de chansonnettes douceâtres, mièvres, gentillettes, tout ce qui fait que Collins est catalogué chanteur pour ménagères de moins de 50 ans, et qui fait aussi et surtout qu'il souffre d'une réputation merdeuse. Au rayon des chansons mièvres, Swing Low, You Touch My Heart, This Love This Heart et Thru My Eyes remportent la palme. Ce ne sont pas de mauvaises chansons ; musicalement, elles sont mélodieuses, jolies. Mais elles sont aussi, franchement, gentillettes. Bien meilleures sont Wake-Up Call, The Least You Can Do (qui sortira en single), Can't Stop Loving You (idem, et ça sera un tube) ou ma préférée de l'album et même de Collins en solo (avec Take Me Home et Hang In Long Enough), le splendide Testify. It's Not Too Late, en live (au cours de la tournée 2002-2004, "The First Farewell Tour", dont j'ai assisté à un des concerts de Bercy, celui-là même qui est commercialisé en DVD), sera jouée en mode acoustique a capella, ce qui la rendra encore meilleure que la version studio. Come With Me sera aussi jouée live (comme Can't Stop Loving You, mais pas les 9 autres de l'album).

untitled

Au final, l'album est plus qu'écoutable, il offre 56 minutes et des poussières de bonnes chansons pop-rock. Philou chante bien, il assure à la batterie, et s'est entouré, notamment, de Tim Pierce, Daryl Stuermer (guitares, pour les deux), mais joue de quasiment tout. Un très bon cru, son dernier à ce jour, et c'est dommage qu'il soit aussi peu estimé.

Wake-Up Call

Come With Me

Testify

Don't Get Me Started

Swing Low

It's Not Too Late

This Love This Heart

Driving Me Crazy

The Least You Can Do

Can't Stop Loving You

Thru My Eyes

You Touch My Heart

J'y étais !!