enors9

En 1978, Brian Eno passe complètement à l'ambient (après une série d'albums alternant entre le rock et l'ambient, comme Another Green World et Before And After Science), et sort le premier album d'une série : Ambient 1 : Music For Airports. Sous une pochette assez spéciale (les autres volets de la série Ambient seront dotés de pochettes similaires) se cachent 48 minutes totalement innovantes et magnifiques. Enregistré avec notamment Robert Wyatt (piano), Eno s'occupant des autres instruments et de quelques parties de chant (et ayant produit l'album), Ambient 1 : Music For Airports est un disque zen, relaxant, qui a été conçu pour destresser les voyageurs, souvent tendus comme des cordes de piano dans les aéroports, dans les salles d'embarquement et d'enregistrement.

eno_tompilston500_27971t

Reposant, relaxant, zen, apaisant, cet album est tout ça, et bien plus. Constitué de quatre parties sans titres, Ambient 1 : Music For Airports, sous son apparence hermétique et froide, sous sa pochette ratée et étrange, est une des oeuvres les plus fortes de la musique new-age et expérimentale. Un disque tout simplement essentiel. Que dire de plus ? Pardon, donc, de la brièveté de l'article, mais je ne puis que vous conseiller d'écouter cet album, les mots manquent pour le décrire, et quiconque l'écoutera saura de quoi je veux parler quand je dis que c'est un monument de musique expérimentale et relaxante !

FACE A

1/1

2/1

FACE B

1/2

2/2