cover_40541512112009

Quatrième album de Tim Buckley, Blue Afternoon est un disque que seuls les Américains peuvent se targuer de posséder en format CD. Parce que ce disque de 1969 n'est sorti en CD que chez eux (dans le reste du monde, il faut se contenter du vinyle, facilement trouvable sur le Net, ou alors se procurer, souvent à un prix extrêmement exorbitant, l'import US de la version CD). Un peu comme Starsailor, qui n'existe en CD qu'aux USA ,et qui est lui aussi quasiment impossible à trouver actuellement. Je ne sais pas pourquoi ces deux albums souffrent de ça, et c'est franchement dommage et même honteux de la part de l'éditeur CD (Elektra/Rhino).

timbuckley_300x300

Bon, toujours est-il que ce Blue Afternoon, sorti après Happy Sad (album assez peu conventionnel et vraiment bluffant) et avant Lorca (autre album peu conventionnel et bluffant), sans être le sommet de Tim Buckley, est une vraie merveille folk-rock, un disque hélas moins connu que les autres (à cause de son absence dans les bacs), mais qui mériterait de l'être plus. Cet album est du niveau du premier éponyme, ce qui signifie qu'il est vraiment d'un très très bon niveau général. Je suis vraiment content d'avoir déniché, dans une boutique parisienne, un exemplaire vinyle en excellent état (pochette un peu usée, mais rien de grave) de ce disque qui totalise 40 minutes pour 8 chansons allant de 3 à 8 minutes. L'album est sorti sous le label Straight Records, qui appartenait à Frank Zappa.

TimBuckley_2

De Happy Time au long (8 minutes) The Train, en passant par Cafe, Blue Melody ou I Must Have Been Blind, ce Blue Afternoon assez mélancolique, rempli de spleen, est une petite merveille méconnue. Avec comme musiciens Lee Underwood, Jimmy Madison (batteur), David Friedman, John Miller ou Carter Collins, Buckley Sr offre ici un régal doucereux et doux-amer, une collection de superbes petites chansons qui mériteraient vraiment d'être rééditées, principalement en Europe. Tout comme Starsailor (1970). Bien entendu, statut maudit oblige, l'album ne sera pas un gros succès commercial...

FACE A

Happy Time

Chase The Blue Away

I Must Have Been Blind

The River

FACE B

So Lonely

Cafe

Blue Melody

The Train