20071025193641

A ce jour le dernier album studio d'Etienne Daho (et son neuvième), L'Invitation date de 2007. Le chanteur rennais à cosigné les 11 titres (pour un peu moins de 45 minutes, durée idéale) de l'album avec des auteurs tels que Brigitte Fontaine (Toi Jamais Toujours), Jérôme Soligny (La Vie Continuera), Edith Fambuena (L'Adorer), mais principalement, quasi uniquement même, avec Xavier Géronimi. L'album est produit par Edith Fambuena et Daho lui-même, et offre de grandes chansons. Assez rock, L'Invitation est sans doute le meilleur album de Daho depuis Corps Et Armes de 1999, voire même depuis Paris Ailleurs (1991). Disque de platine, il obtiendra aussi et surtout la Victoire de la Musique 2008 du meilleur album pop-rock.

00766586_photo_etienne_daho

Excellent album, sur lequel Daho est entouré d'Edith Fambuena (guitare), Philippe Entressangle (batterie), Nicolas Dubosc (guitare sur Un Merveilleux Eté), Xavier Géronimi (guitares) et Marcello Giuliani (basse). Pas de claviers, le ton est résolument plus rock que pop. Des chansons comme Obsession ou L'Invitation, qui sortiront en singles (la chanson-titre sera même la première) sont purement géniales. La chanson-titre est même, probablement, la meilleure chanson de Daho depuis Duel Au Soleil ( 1986), c'est dire ! Après, Cap Falcon, Cet Air Etrange, Sur La Terre Comme Au Ciel ou Un Merveilleux Eté sont superbes (Toi Jamais Toujours un peu moins), et que dire devant la réussite totale de Boulevard Des Capucines, chanson autobiographique ou presque ?

Etienne_daho

Bref, vous l'aurez compris, L'Invitation est remarquable. Si vous aimez Daho, logiquement, vous devez déjà avoir ce disque de 2007 en votre possession ; sinon, qu'attendez-vous donc ? Avec Paris Ailleurs, Pop Satori, Corps Et Armes et Pour Nos Vies Martiennes, on tient ici un des sommets de Daho, à ranger dans le Top 5 du chanteur. Et dans les meilleurs albums français des années 2000, aussi.

Chronique complémentaire de Koamae:

Aaaah... L'Invitation... Déjà, rien que le titre donne envie d'acheter le disque. Rien qu'au titre, on juge ce disque frais, sortant de l'ordinaire. C'est sûr que ça change de l'inscription peu conviviale sur le disque de Howlin' Wolf chroniqué par Clash l'autre jour! Bref... Je ne suis pas un spécialiste de Daho, et, si je n'aime pas trop les chansons qu'il a fait dans les années 80, j'ai été impressionné par les chansons qu'il a sorti dans les années 90 (Saudade, Comme Un Igloo, Le Premier Jour, et surtout sa reprise de Piaf; Mon Manège A Moi, que je range direct parmi les meilleures de Daho). Il ne manquait plus ensuite qu'une vraie claque. Ce fut chose faite grâce à son duo avec Dani sur une chanson écrite par Gainsbourg en 1974, Comme Un Boomerang. Pour moi, une des meilleurs chansons françaises des années 2000, rien de moins. Idem pour If, en duo avec Charlotte Gainsbourg en 2004. Puis je découvre les singles de son dernier album en date; L'Invitation: le titre éponyme, mais aussi Obsession, et L'Adorer, qui m'a vite fait penser à du Bashung... Aimant vraiment ces titres, je me décidai à écouter l'album, le découvrir plus. Autant le dire tout de suite: si vous avez le blues, n'écoutez surtout pas L'Invitation... Ca pourrait vous démonter les nerfs... Mais, objectivement comme subjectivement, quel putain d'album!!

Oui, vous avez bien entendus, j'utilise les grands mots, parce que pour moi, cela a été plus qu'une invitation. Cela a été une révélation. Certes, je n'ai pas tout aimé dans le disque; je n'accroche pas au mièvre Cet Air Etrange, ni au sirupeux Un Merveilleux Eté. Mais le reste... Les chansons énergiques ont beau être excellentes (L'Invitation, Obsession, Sur La Terre Comme Au Ciel), le meilleur reste tout de même condensé dans les chansons tristes et mélancoliques. Par exemple, prenons le sommet absolu de l'album, le final Cap Falcon, une vraie merveille qui pourrait très bien faire vaciller votre liquide lacrymal... Sans oublier l'autre sommet absolu de l'album, Boulevard Des Capucines, une vraie merveille à en pleurer tellement que c'est beau... Bref, idem que pour Cap Falcon. Quant à L'Adorer et Les Fleurs De L'Interdit, elles sont également très belles, et pour Toi Jamais Toujours... Bah, faut accrocher à Brigitte Fontaine quoi! Personnellement j'aime beaucoup, mais ça ne touchera pas tout le monde de la même manière...

Bref, même conclusion que celle de Clash: L'Invitation est un des grands sommets de Daho, un de ses trois meilleurs albums, et est absolument immanquable, même si vous n'aimez pas Daho... En plus il n'est pas trop long... Non, vraiment, une véritable perle absolue!

L'Invitation

Cet Air Etrange

Obsession

L'Adorer

Les Fleurs De L'Interdit

Boulevard Des Capucines

Toi Jamais Toujours

Un Merveilleux Eté

Sur La Terre Comme Au Ciel

La Vie Continuera

Cap Falcon