van_morrison_moondance_4257452

Enfin réédité ! De quoi je veux parler ? De cet album de Van Morrison, enfin, son troisième album solo studio (et le deuxième qu'il revendique ; en effet, son tout premier opus solo, en 1967, a été publié, selon lui, sans son accord...) ! Sorti en 1970 sous une pochette donnant quelque peu le torticolis (photo principale dans le format paysage, les autres, en portrait et dans le bon sens) et assez sobre malgré cela, il s'appelle Moondance, et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est un chef d'oeuvre. L'album vient d'être réédité (le 21 octobre dernier !) en plusieurs versions : une édition 2 disques, une édition 4 disques (donc, trois CD de bonus-tracks) et, sans aucun doute, le vinyle (j'ai pas vérifié, mais ça ne serait pas étonnant, on réédite en 33-tours à tout va, en ce moment, ce qui n'est absolument pas pour me contrarier). Pourquoi une réédition, en 2013, d'un album qui, en cette année, ne fête pas un anniversaire marquant (ses 40 ans, ce fut en 2010 ; ses 45 ans, ça sera en 2015) ? Je ne sais pas pourquoi Van Morrison a ressorti ce disque pile en 2013 et pas en 2015 ou l'année dernière ou dans un an, mais je ne me plains pas, vu que Moondance était difficile à trouver depuis quelques années. Comme pas mal d'albums de l'Irlandais et ex-chanteur des Them. On peut encore trouver Astral Weeks (1968, l'album précédent, un chef d'oeuvre aussi, mais dans un autre genre) ou His Band & The Street Choir sans trop de difficultés, ainsi que ses albums les plus récents, et des best-ofs type T.B. Sheets, mais pas mal d'albums de Van Morrison sont à l'heure actuelle difficiles à trouver, en magasin particulièrement (je pense à Tupelo Honey, Hard Nose The Highway, au magnifique double live It's Too Late To Stop Now ou à Veedon Fleece).

VM1

Van The Man les rééditera-t-il par la suite, je l'espère sincèrement, mais en attendant, il l'a fait avec un album que pas mal de ses fans (je n'en fais pas partie, mais je respecte énormément le bonhomme) et de critiques musicaux estiment être son magnum opus absolu. Ce Moondance assez sobre (10 titres, 39 minutes ; Astral Weeks faisait 47 minutes pour 8 chansons !) datant, donc, de 1970, sorti alors que Morrison vivait une passionnante histoire d'amour (qui ne durera pas trop) avec une charmante jeune femme du nom de Janet Planet, jeune femme ayant signé les notes de pochette de l'album. L'album sera un beau succès, et est l'écrin de quelques unes des chansons les plus mythiques de l'Irlandais à la voix d'or : And It Stoned Me, le jazzy Moondance, Into The Mystic, le définitif et culte Caravan... Ces quatre chansons sont la quasi-totalité d'une face A absolument parfaite, le genre de face A qui met sur le cul et donne sérieusement envie d'écouter la face B. Laquelle est parfois plus légère que la A (les deux derniers titres, Everyone et Glad Tidings, sont assez lumineux, on sent que Van The Man se sentait bien à l'époque de leur enregistrement), et à peine moins grandiose (à peine : Brand New Day est probablement le morceau le moins remarquable de l'album, mais on a quand même affaire ici à un morceau de qualité). Moondance est un album totalement anthologique, et assez éloigné des atmosphères lyriques d'Astral Weeks, le précédent opus, qui offrait lui aussi moult chansons de qualité (Sweet Thing, The Way Young Lovers Do, Cyprus Avenue, Madame George) et avait l'insigne honneur d'être apparemment l'album préféré de Lester Bangs (chroniqueur rock américain culte des années 70, il est mort en 1982), selon son propre aveu (dans une chronique anthologique de l'album, à l'époque). Moondance, lui, est mon préféré de Van, l'album que je peux réécouter inlassablement (contrairement à Astral Weeks, que j'écoute moins souvent, car il peut user, à force ; c'est quand même son second meilleur opus).

VM2

Un album majeur, donc, un des jalons de la musique folk des années 70 que ce troisième album solo de Van Morrison, ancien chanteur des Them (vous vous rappelez les hits 60's Gloria ou Here Comes The Night, le premier repris par Patti Smith sur Horses, le second par David Bowie sur Pin Ups ? Ben, c'était qui qui chantait, à votre avis ?), et artiste remarquable à la carrière remplie d'albums bluesy ou jazzy. Une carrière marquante, remplie de grands albums méconnus et aujourd'hui difficiles à trouver. L'un d'entre eux, sans doute le plus attachant et réussi (selon moi, en tout cas), vient tout juste, donc, d'être réédité, et je ne peux que vous conseiller de vous ruer dessus, sur l'édition double CD si vous n'avez pas beaucoup de moyens, ou sur le coffret 4 CD si vous êtes un ouf'. J'envie celles et ceux qui ne connaissent pas encore les 10 chansons de Moondance, car, logiquement, ils devraient vraiment aimer (il faut se faire à la voix de Morrison, ceci dit, je préfère prévenir, même s'il se la joue sobre sur pas mal de morceaux, contrairement à Astral Weeks où il braille souvent) ! Anthologique, quoi !

FACE A

And It Stoned Me

Moondance

Crazy Love

Caravan

Into The Mystic

FACE B

Come Running

These Dreams Of You

Brand New Day

Everyone

Glad Tidings