batman_va_cd_logo_c5253

En 1989, Tim Burton frappe un grand coup en réalisant Batman, un des meilleurs films de super-héros qui soient, et un des meilleurs films sur le justicier masqué de Gotham City (alors interprété par Michael Keaton, avec aussi Jack Nicholson impérial en Joker et une Kim Basinger glamour comme jamais) avec le The Dark Knight de Christopher Nolan (dans lequel Heath Ledger campe un Joker supérieur à celui de Nicholson, car plus obscur et dingue, mais là n'est pas la question). La musique a été confiée à Danny Elfman pour les morceaux instrumentaux, et à Prince pour les chansons. L'album de la bande-son, qui ne comporte que les titres de Prince et est, donc, officiellement, un album de la discographie princière en plus d'être une B.O., sort comme le film, en 1989.

michael_keaton_as_batman1

D'une durée de 42 minutes, Batman Soundtrack est un disque de chansons, donc. A la fois funk, rock et pop, l'album offre le classique (un vrai tube à sa sortie) Batdance, plus de 6 minutes cultissimes reprenant notamment (comme d'autres titres de l'album) des dialogues du film de Burton, morceau n'intervenant pas dans le film. On notera aussi un Partyman assez endiablé (scène de la dévastation du musée) et un Trust sympathique mais mineur (intervenant dans la scène du macabre défilé du Joker). Electric Chair et The Future sont également pas mal, nettement meilleurs que la ballade cosignée par Sheena Easton, The Arms Of Orion, franchement médiocre (comme Vicky Waiting). 

batman_20061219025626879

En fait, Prince a signé cette bande-son dans le but de renouer un peu avec le succès (Sign 'O' The Times, en 1987, a marché à fond, mais pas Lovesexy, dont le succès fut plus discret). Il a accepté de signer la B.O. du blockbuster de Burton histoire d'apposer son nom à une superproduction attendue (et dont le succès sera immense, on peut littéralement parler de folie Batman, de Batmania). Bref, Batman Soundtrack est purement commercial. Musicalement ? Pas du grand Prince. De bons titres (Electric Chair, Partyman), d'autres moyens (Scandalous, Vicky Waiting), et dans l'ensemble, une B.O. aussi agréable à écouter que mineure dans la discographie de l'artiste. Pour fans absolus et amateurs de soundtracks, pour fans du film aussi.

FACE A

The Future

Electric Chair

The Arms Of Orion

Partyman

Vicky Waiting

FACE B

Trust

Lemon Crush

Scandalous

Batdance