Voici un vrai choc auditif, sensoriel, Thrènes Pour Les Victimes D'Hiroshima, composé par Krzysztof Penderecki en 1959. Un morceau dérangeant, magnifique, étonnant, tragique, bouleversant. Pour info, le mot 'thrène' signifie 'chant funèbre'.