30nirma

En 1987, après sept ans de silence cinématographique, Stanley Kubrick réalise Full Metal Jacket, film de guerre sur le Vietnam qui sera son avant-dernier film (12 ans plus tard, il décède au moment de la sortie d'Eyes Wide Shut, un peu avant). En même temps que le film sort la bande-son, à moitié composée par une certaine Abigail Mead qui n'est autre que Vivian Kubrick (une des filles du Maître) et à moitié constituée de chansons pop-rock des années 60, des tubes et standards de l'époque, que l'on retrouve bien entendu dans le film. Bien que constituée en tout de 15 titres, cette bande-son est assez courte, l'album atteint juste la quarantaine de minutes.

full_metal_jacket_ps02

Sans être aussi quintessentielle que celles de 2001 : L'Odyssée De L'Espace, Orange Mécanique, Barry Lyndon ou Shining, la bande-son de Full Metal Jacket montre encore une fois à quel point Kubrick mettait un point d'honneur à illustrer ses films de la meilleure musique possible. L'album commence par Full Metal Jacket, 5 minutes assez sympathiques (mais musicalement, une rythmique assez tribale, rappeuse, parasite l'ensemble) reprenant des dialogues du film, notamment, et quiconque a vu le film sait à quel point les dialogues y sont grandioses). Après cette intro (que j'aurais, plutôt, vu en final de CD, mais bon) la vraie viande commence. Et on se rend compte que la B.O. propose d'abord des chansons, puis, dès la piste 9 (Transition, 35 secondes qui, dans le film, arrivent entre la première et la seconde partie), les compositions instrumentales d'Abigail Mead arrivent.

full_metal_jacket

Les chansons sont de Johnny Wright (Hello Vietnam, fameuse scène d'intro avec les tontes de crânes), Sam The Sham & The Pharoahs (Wooly Bully), Dixie Cups (Chapel Of Love), Trashmen (l'immense et trippant Surfin' Bird), Nancy Sinatra (le grandiose standard pop méprisant These Boots Are Made For Walkin'), et le I Like It Like That de Chris Kenner. Plus l'hymne des Marines, gaaaaarde à vous ! Après la Transition, on a droit aux instrumentaux, qui sont pour la majorité d'entre eux assez atmosphériques et oppressants (dans la lignée du Timesteps de Wendy Carlos pour Orange Mécanique, ou des compositions de Ligeti et Penderecki utilisées dans Shining) : The Sniper, Ruins, Leonard, Parris Island, Attack, Time Suspended, toutes sont remarquables, certaines sont très courtes (1 ou 2 minutes).

Full_20Metal_20Jacket_20h

Le fait d'avoir proposé d'abord les standards et ensuite les thèmes originaux de Mead/Vivian Kubrick peut sembler étrange, j'aurais personnellement préféré un mix, si possible dans l'ordre d'apparition des thèmes dans le film. Mais bon, cet agencement, aussi, présente une logique (tous les standards d'un coup, d'un bloc, et tous les instrumentaux d'un coup, d'un bloc aussi), et ce n'est pas un défaut, juste une remarque personnelle. L'un dans l'autre, Full Metal Jacket Soundtrack est une excellente musique de film, j'ai une préférence pour les instrumentaux, vraiment glaciaux (qui prennent 19 minutes de l'album, contre 17 pour les standards, et les 5 minutes inclassables du premier titre) et réussis. Bref, si vous aimez le film, Kubrick et les musiques de films, vous ne pourrez pas être déçus par cet album ! A noter, Paint It, Black des Rolling Stones (générique de fin) n'est pas sur l'album. Problèmes de droits ?

Full Metal Jacket

Hello Vietnam

Chapel Of Love

Wooly Bully

I Like It Like That

These Boots Are Made For Walkin'

Surfin' Bird

The Marines Hymn

Transition

Parris Island

Ruins

Leonard

Attack

Time Suspended

The Sniper