1201164632_f

Premier album solo de Gram Parsons après avoir collaboré avec les Byrds (Sweetheart Of The Rodeo), avoir joué dans les Flying Burritos Brothers et avoir cotoyé les Stones (il a collaboré rapidement avec eux, a même partagé des drogues, période Exile On Main St), GP, produit par Parsons et le bassiste Ric Grech (de Family et Blind Faith), date de 1973, et a été enregistré en 1972 à Hollywood. Comme la pochette le dit, l'album a été enregistré avec la chanteuse folk EmmyLou Harris. Les musiciens sont Ric Grech (basse), John Guerin, Sam Goldstein et Ronnie Tutt (batteries), Barry Tashian (guitare), John Conrad (basse), Glen D. Hardin (piano), James Burton (guitare)... Parsons, en plus du chant, tient la guitare acoustique. L'album, par la suite, sera commercialisé en CD avec le second et dernier album solo studio de Parsons, Grievous Angel (deux disques sur un seul CD), de 1974. Gram Parsons est mort en 1973 (quelques semaines après avoir enregistré Grievous Angel, que j'aborderai ici bientôt). Overdose.

gram_parsons1

GP est un disque vraiment remarquable qui, en 38 minutes, offre à Gram Parsons (et EmmyLou Harris, car, ne l'oublions pas, elle est créditée directement au recto de pochette) la possibilité, enfin, de faire un disque solo. Superbes chansons, ici, tour à tour country ou folk, telles que A Song For You, Still Feeling Blue, Cry One More Time ou She. Ambiance quasiment bucolique, proche aussi bien des oeuvres solo des membres de Crosby, Stills & Nash que des albums de Dylan, Cash ou J.J. Cale. Super bien accueilli par la critique, GP, hélas, ratera le coche, commercialement parlant, il n'entrera pas dans les charts de l'époque. Des merveilles comme Streets Of Baltimore ou How Much I've Lied n'aideront pas l'album à trouver, rapidement, un public, faisant de Parsons un nouveau Nick Drake, un nouveau Tim Buckley.

gram_parsons

L'album sort en janvier 1973, et en septembre de la même année, Gram décèdera. Grievous Angel sortira posthume et ne marchera pas non plus fort en terme de ventes (bien qu'il sera, lui aussi, bien apprécié des critiques). C'est vraiment dommage qu'un disque aussi grandiose que GP (et que le suivant, que, je le redis ici, j'aborderai bientôt) n'ait pas obtenu plus de succès, car il montre vraiment à quel point Gram Parsons (qui a aidé les Byrds à se relever du départ de Crosby, en enregistrant avec eux Sweetheart Of The Rodeo, album country-rock séminal, en 1968) était un petit génie. Bref, si votre truc est la country et la folk, GP vous tend les bras (et écoutez Grievous Angel aussi) !   

FACE A

Still Feeling Blue

We'll Sweep Out The Ashes In The Morning

A Song For You

Streets Of Baltimore

She

FACE B

That's All It Took

The New Soft Shoe

Kiss The Children

Cry One More Time

How Much I've Lied

Big Mouth Blues