0669910211366_600

En 1971, Sergio Leone réalise le second volet de sa trilogie des Il Etait Une Fois : Il Etait Une Fois...La Révolution, film d'aventures explosif sous des dehors de westerns (en fait, ce n'est pas à proprement parler un western), interprété par James Coburn, Rod Steiger et Romolo Valli. Comme à son habitude, il confie à son compatriote Ennio Morricone (un des plus grands compositeurs de musiques de films, toujours actif par ailleurs) le soin de faire la bande-son de Giu La Testa (titre original italien ; le titre d'exploitation anglophone est, lui, A Fistful Of Dynamite, voire Duck You Sucker, il n'y à qu'en France que la mention Il Etait Une Fois apparait pour ce film). Une bande-son remarquable.

763730

Le thème principal, notamment, est une pure merveille. Démarrant en douceur, avec orchestre, ce morceau éponyme ouvrant la bande-son (je possède le vinyle français - visuel juste au-dessus pour la pochette - et les titres des morceaux y sont crédités dans la langue de Molière, c'est donc dans cette langue que je les indique plus bas) représente parfaitement l'ambiance du film : tour à tour lyrique, drôlatique (les scènes entre Rod Steiger - Juan - et James Coburn - Sean, ou John, tout dépend de la version, mais en fait, c'est John) ou tragique. Ainsi, ce premier titre alterne entre intro lyrique assez solennelle, chant féminin de toute beauté et choeurs masculins plus légers (Sean Sean, Sean Sean, c'est ce qui, apparemment, est dit, ou en tout cas, ça y ressemble - enfant, je pensais que c'était chante chante, chante chante...).

Ennio_Morricone_foto_morricone

Ennio Morricone

La suite est également sublime (Invention Pour John, qui dure 9 minutes, ou les courts titres de la face A, comme Blague A Part, Amour, La Mort De Nos Fils ou Mesa Verde), et si cette bande-son n'est pas aussi connue que celle du précédent Leone (Il Etait Une Fois Dans L'Ouest), si elle n'est pas non plus aussi quintessentielle et grandiose, elle n'en demeure pas moins une vraie réussite. Tout comme le film, qui est un des meilleurs de Leone, mais aussi, sans doute, un des moins connus et célébrés. Une bande-son qui ravira les fans de Morricone, de Leone, et, donc, du film ! Ainsi que les amateurs de musiques de films en tous genres.

FACE A

Il Etait Une Fois...La Révolution

Amour

Mesa Verde

Marche Des Mendiants

La Mort De Nos Fils

L'Adieu

Blague A Part

FACE B

Mexique Et Irlande

Invention Pour John

Contre Révolution

Après L'Explosion