UFO_Obsession_437177

Obsession, sorti en 1978 sous une horrible pochette, sera, jusqu'en 1993, le dernier album studio de UFO avec le guitariste Michael Schenker, arrivé en 1973. Produit par Ron Nevison, l'album est court (35 minutes) et contient plus de titres que les précédents (11), autrement dit, les morceaux sont  plus courts, enfin, deux d'entre eux, en tout cas : Arbory Hill et Lookin' Out For N°1 (Reprise) dont 1,10 et 1,15 minutes respectivement. L'album est un peu moins bon que Lights Out (1977), album qui, lui-même, était un peu moins bon que les précédents. Mais Obsession, bien que le moins bon des UFO depuis leur tout premier album (UFO 1), n'en demeure pas moins un assez bon petit disque de hard-rock, et on y trouve, encore une fois, au moins un classique.

UFO_band_1982

En l'occurrence, Only You Can Rock Me, chanson extrêmement efficace et jubilatoire qui sera magnifiée en live (Strangers In The Night, l'année suivante). Mais on ne trouve qu'un seul classique intemporel de UFO sur cet Obsession, en fait. Il y à de bonnes chansons, comme Cherry, Pack It Up, Lookin' Out For N°1 (sa reprise ne sert pas à grand chose, en revanche) ou Born To Lose (rien à voir avec le classique punk), voire même le court Arbory Hill. En revanche, je préfère ne rien dire de Hot'n'Ready et One More For The Rodeo, assez peu réussis. Niveau musiciens, en revanche, c'est toujours aussi bon, entre le chant de Mogg (efficace) et les guitares de Schenker et Raymond (rythmique). Mais les morceaux ne suivent pas tous.

ufobritishband

Obsession est donc un disque quasiment mineur, on y trouve d'excellentes chansons, un classique absolu, mais aussi une ribambelle de chansons assez banales. L'année suivante, UFO sortira le double live (tout tient sur un seul CD depuis) mythique Strangers In The Night, qui proposera le meilleur de leur carrière de 1974 à 1978. Puis le groupe, après ce coup d'éclat, perdra de sa superbe, notamment avec le départ de Michael Schenker, et une sérieuse baisse de créativité, déjà remarquée avec Obsession. Il faut dire qu'après des disques aussi quintessentiels que Force It ou Phenomenon, la baisse de créativité était quasiment obligatoire...   

FACE A

Only You Can rock Me

Pack It Up

Arbory Hill

Ain't No Baby

Lookin' Out For N°1

FACE B

Hot'n'Ready

Cherry

You Don't Fool Me

Lookin' Out For N°1 (Reprise)

One More From The Rodeo

Born To Lose