album_big_fun

En 1974, Miles Davis sort un double album absolument magistral (mais hélas peu connu de nos jours), Big Fun, un disque qui, selon moi, mérite vraiment son nom, tant le plaisir est total en l'écoutant. Enregistré entre 1969 et 1972 (Miles était alors en pleine période jazz-funk-rock, Bitches Brew, etc), Big Fun contient 4 titres pour deux disques (autrement dit, un par face ; ou plutôt, 5 titres, la première face étant remplie par deux titres mixés en un seul, Great Expectations/Orange Lady : 13,30 minutes de chaque partie, 27 minutes en tout pour la face A). Un disque toujours double en CD (les autres faces durent respectivement 21,30 minutes, 28, 30 minutes et 21, 20 minutes). Des bonus-tracks (Trevere, Yaphet, The Little Blue Frog, Recollections) ont été rajoutés sur le CD. L'ensemble de ces bonus-tracks, ainsi que certains titres de Big Fun (Lonely Fire, Great Expectations/Orange Lady) est sur le coffret 4 CD The Complete Bitches Brew Sessions (déjà abordé ici).

6a00d8341cc29a53ef0105369cb8fd970c

Miles est ici entouré de musiciens grandioses : John McLaughlin (guitare), Bernie Maupin (clarinette), Steve Grossman (saxophone), Herbie Hancock (piano électrique), Chick Corea (idem), Ron Carter (basse), Harvey Brooks (idem), Billy Cobham (batterie), Airto Moreira (percussions), Joe Zawinul (piano électrique), Dave Holland (basse), Jack DeJohnette (batterie), Larry Young (orgue), Wayne Shorter (saxophone), Khalil Balakrishna (sitar)... Le personnel change de morceau en morceau, tous ayant été enregistrés à des périodes différentes. Le fidèle Teo Macero produit l'ensemble.

Miles_20Davis_6

Mal accueilli à sa sortie (considéré à tort comme un album de fillers, de morceaux de remplissage, de fonds de tiroirs de l'ère Bitches Brew/Live-Evil), Big Fun est cependant un disque remarquable et essentiel à tout amateur de jazz-rock, de jazz tout court, et de ce génie qu'était Miles Davis (trompette, au fait, je ne l'ai pas dit plus haut, mais tout le monde sait de quel instrument il jouait, en même temps). Les grands moments (Ife, Lonely Fire) ne manquent pas. Ce disque, bien que long (98 minutes en vinyle, 142 minutes en CD avec les bonus-tracks), est magnifique, un de mes préférés de mon jazzman préféré !

FACE A

Great Expectations/Orange Lady

FACE B

Ife

FACE C

Go Ahead John

FACE D

Lonely Fire