00602498309940_S

En 1982, Ronnie James Dio quitte Black Sabbath (qu'il avait incorporé en 1979 après avoir quitté Rainbow pour la peine), et fonde son propre groupe, qu'il nomme tout simplement Dio. Le groupe est constitué de lui au chant (et un peu claviers), du batteur Vinny Appice (frangin d'un autre grand batteur, Carmine), du bassiste et claviériste Jimmy Bain et du guitariste Vivian Campbell. Le premier album de Dio en solo sort en 1983 et s'appelle Holy Diver. Il marchera assez fort (13ème au Billboard 200 aux USA), et la chanson-titre, qui sortira en single, reste une des meilleures de toute la carrière de Ronnie James Dio, que ce soit en solo ou avec l'ensemble des groupe chez qui il a joué.

photo_dio99

Si par la suite Dio sortira, en 1984, un deuxième album encore plus abouti (The Last In Line), ce Holy Diver à la pochette assez réussie montrant un prêtre catholique enchaîné en pleine mer, attaqué par un monstre immense et apparemment terrible (que l'on reverra sur la pochette de The Last In Line, notamment) n'en demeure pas moins une belle réussite, avec des chansons comme Rainbow In The Dark, Stand Up And Shout, Gypsy, Holy Diver ou Caught In The Middle. Pas beaucoup de subtilité ici, c'est essentiellement du gros son à la Black Sabbath, avec paroles (absentes du livret) imprégnées de mysticisme ou de furie. Vivian Campbell (malgré son prénom, c'est bien un mec) n'est pas le meilleur gratteux au monde, mais il est quand même bon, et le riff d'intro de Holy Diver (après une bonne minute d'intro sombre et progressive) assure. C'est surtout la voix de Dio (une des meilleures du hard) et la rythmique Bain/Appice qui assure le voyage.

1

Ronnie James Dio, qui signe toutes les chansons (paroles et musique), est vraiment en forme olympique ici, et l'album, boosté par la chanson-titre aussi longue (6 minutes) que parfaite, est une réussite du genre. On notera, cependant, une qualité sonore très faiblarde pour la réédition CD, l'album (ainsi que The Last In Line) ayant apparemment été mal remastérisé, voir pas remastérisé du tout. Ce qui signifie qu'il vaut mieux, en écoutant Holy Diver, mettre le son assez fort (mais en même temps, qui ira se plaindre ? C'est du hard-rock, et le hard-rock ne s'écoute pas en musique de fond sonore !)...

FACE A

Stand Up And Shout

Holy Diver

Gypsy

Caught In The Middle

Don't Talk To Strangers

FACE B

Straight Through The Heart

Invisible

Rainbow In The Dark

Shame On The Night