album_darklands

Darklands est le deuxième album de The Jesus And Mary Chain, et date de 1987. Le groupe se retrouve à deux membres (William et Jim Reid,tous deux  chant/guitare/basse/programmation) à la suite du départ de leur batteur Bobby Gillespie, parti faire une carrière solo (il fondera Primal Scream). Le groupe, réduit aux deux frangins, fait, avec Darklands, une oeuvre très sombre et gothique. Pas de batterie, mais une programmation synthétique, une drum machine qui donne à l'album une atmosphère assez noisy et industrielle.

jesus_and_mary_chain_record_new_song_tour_400x297

L'album est court (35 minutes) et probablement meilleur que Psychocandy. En tout cas, je préfère Darklands de beaucoup. Rien que le titre de l'album donne le ton, et la chanson-titre, qui ouvre le bal (Primal Scream la reprendra, au passage), est le meilleur exemple à proposer pour définir l'ambiance de l'album : sombre, crépusculaire, un peu pop, mais quand même très froide et même malsaine. Les titres des chansons sont éloquents : Nine Million Rainy Days, Down On Me, Fall, Happy When It Rains... Le chant est partagé entre William (Darklands, On The Wall, Nine Million Rainy Days) et Jim (le reste). Aucune mauvaise chanson, même si j'aime moins Cherry Came Too.

The_Jesus_and_Mary_Chain_002

Darklands est un disque sauvage et beau, parfois malsain et parfois pop, qui marque le début d'un nouveau style pour The Jesus And Mary Chain : après le rock gothico-noisy de Psychocandy, place au rock alternatif gothico/indépendant. Assez moderne, ce disque est souvent moins cité que Psychocandy, mais, croyez-moi, il lui est supérieur en tous points (Psychocandy reste quand même excellent, hein) ! 

FACE A

Darklands

Deep One Perfect Morning

Happy When It Rains

Down On Me

Nine Million Rainy Days

FACE B

April Skies

Fall

Cherry Came Too

On The Wall

About You