Zappa_In_New_York

Sorti en 1978, Zappa In New York (pochette conçue par Dweezil Zappa, un de ses fils) est un double live de Frank Zappa, désormais vendu en double CD, mais originellement, bien que double vinyle, très court en durée (tout tiendrait sur un seul CD sans les nombreux bonus-tracks). L'album a été enregistré les 26 et 29 décembre 1976 au Palladium de New York, mais ne sortira que deux ans plus tard. En tant que vinyle, l'album durait 59 minutes (sur deux disques). En tant que double CD, Zappa In New York, désormais, dure 102 minutes (40 minutes de bonus-tracks, presque le double) !! Zappa pensait le sortir en 1977, mais entre Zappa et le distributeur de ses albums (Warner), des tensions feront que le disque ne sortira qu'en 1978. La chanson Punky's Whips, absente du vinyle, a été retirée par Warner à l'époque, sans en référer à Zappa. D'une durée de 11 minutes (à quelques secondes près), elle aurait fait de l'album initial un double album d'une durée plus conventionnelle, 70 minutes.

FrankZappa

La majorité des rajouts CD (I'm The Slime (I am gross and perverted, tout un programme !), Punky's Whips, Pound For A Brown, The Torture Never Stops) sont immenses, mais l'album, en tant que tel, offre un régal musical pour fans de Zappa. Les musiciens accompagnant Zappa (Terry Bozzio à la batterie et chant, Ray White à la guitare et chant, Eddie Jobson aux claviers et violon, Patrick O'Hearn à la basse, Ruth Underwood aux percussions et synthé, Randy Brecker à la trompette, son frangin Michael au saxophone, Dave Samuels au timpani, Lou Marini au saxophone, Tom Malone au trombone, Ronnie Cuber au saxophone et clarinette, Don Pardo à la narration) sont en forme olympique. Zappa In New York offre des morceaux de choix : Titties & Beer, I Promise Not To Come In Your Mouth (tout est dans le titre, poésie absolue, ah ah ah), Sofa, The Blue Lagoon/Approximate (presque 17 minutes magistrales) et ce The Illinois Enema Bandit de presque 13 minutes, qui raconte l'histoire ( par ailleurs vraie) d'un type qui s'infiltrait chez des jeunes femmes pour leur administrer un lavement forcé (là encore, amis de la poésie, c'est le trottoir d'en face) ! On fera même un film de ce fait divers aussi comique que dégueulasse et pervers. Zappa en fera une chanson épique, un des clous de l'album.

FrankZappaBigHair

Parmi les live de Zappa, Zappa In New York est assurément un des tous meilleurs avec Roxy & Elsewhere (1974) et certains volumes (tous double, et il y en à six) des You Can't Do That On Stage Anymore, des compilations live sorties tardivement. Le second volume, notamment (concert intégral finlandais d'Helsinki) est grandiose. Mais Zappa In New York est le second meilleur derrière Roxy & Elsewhere. Fondamental pour amateurs du Zapp' !   

FACE A

Titties & Beer

I Promise Not To Come In Your Mouth

Big Leg Emma

FACE B

Sofa

Manx Needs Women

The Black Page Drum Solo/Black Page N°1

Black Page N°2

FACE C

Honey, Don't You Want A Man Like Me ?

The Illinois Enema Bandit

FACE D

The Purple Lagoon

Réédition CD

CD 1

Titties & Beer

Cruisin' For Burgers

I Promise Not To Come In Your Mouth

Punky's Whips

Honey, Don't You Want A Man Like Me ?

The Illinois Enema Bandit

CD 2

I'm The Slime

Pound For A Brown

Manx Needs Women

The Black Page Drum Solo/Black Page N°1

Big Leg Emma

Sofa

Black Page N°2

The Torture Never Stops

The Blue Lagoon/Approximate