indochine_meteors1

La République Des Météors est à ce jour le dernier album studio d'Indochine, il est sorti en 2009. Après leur retour en force avec Paradize (et son rock gothique débile), Indochine avait sorti un double album studio (aargh !), Alice & June, album conceptuel (aargh !) qui avait aussi bien marché. La République Des Météors annonce clairement le bouzin avec son titre : c'est encore un album conceptuel. C'est leur onzième album (et le dernier que j'aborde ici d'Indochine, au passage), et son thème principal est l'absence. Un des titres de chanson de l'album (Go, Rimbaud, Go !) me semble piqué à Patti Smith (qui, dans son Birdland de 1975, serine souvent Go Rimbaud ! Go Rimbaud !), mais si ça se trouve, ça n'a rien à voir. Et on s'en fout, en même temps.

indochine_marseille

64 minutes de musique (plus pour le CD, car Tom & Jerry est une chanson située après du blanc, en bout de la dernière plage audio, après Le Dernier Jour), 64 minutes de merde musicale. De l'ouverture de 1 minute Republika Meteor Ouverture au Dernier Jour, en passant par la reprise du Je T'Aime Tant d'Eli & Jacno et Un Ange A Ma Table, La Lettre De Métal, Union War, Republika ou Les Aubes Sont Mortes, tout est à chier des bulles sur ce onzième album studio d'Indochine. La bande à Nicola Sirkis (Marco, Oli De Sat, Boris Jardel, Mr Shoes, et Sirkis) est au plus creux ici, avec ce rock pop et gothique censé plaire aux djeun'z en mal-être prépubère. Vraiment un album à chier, et je n'ai plus envie d'en parler aussi longtemps.

Republika Meteor Ouverture

Go, Rimbaud Go !

Junior Song

Little Dolls

Le Grand Soir

Un Ange A Ma Table

La Lettre De Métal

Le Lac

Republika

Play Boy

L World

Je T'Aime Tant

Bye Bye Valentine

Les Aubes Sont Mortes

Union War

Le Dernier Jour

Tom & Jerry (chanson cachée)