airbourne

Vous aimez AC/DC ? Vous aimerez Airbourne, si vous ne connaissez pas encore. Ces mecs, australiens comme AC/DC (et Wolfmother, lequel groupe est plus mélodique tout en faisant du hard-rock aussi), ont sorti à l'heure actuelle deux albums (Wolfmother aussi), et celui-ci, sous sa pochette bien fendarde, est le premier. Il date de 2007, il faudra à la France (au monde entier, en fait, je pense, Australie excepté) un an environ pour pouvoir enfin se le tortorer, et il s'appelle Runnin' Wild. C'est un disque court (36 minutes, 11 titres) et bourrin, le genre de productions qu'AC/DC faisait dans les années 70/80. Vraiment, j'insiste, Airbourne a beau avoir un logo ressemblant vaguement à celui de Metallica, ils font du AC/DC pur jus de pomme mixé à la main. N'allez pas comprendre par là que je trouve ça sans intérêt, ô que non, putain ! Ce groupe est aussi jouissif que le fût AC/DC (et vu le niveau de leur dernier album, Black Ice de 2008, on peut dire qu'AC/DC est vraiment toujours aussi jouissif). Ce n'est pas original, mais ça envoie le bois, et croyez-moi, un fan de hard-rock ne demande que ça pour bien apprécier son mois.

51451608_p

N'allez pas vous pencher sur les paroles (présentes dans le livret, imprimées dans un format assez peu pratique pour la lecture : le livret dépliant se lit en format portrait, autrement dit, sur la longueur et pas sur la largeur). Non, n'allez pas vous pencher sur les paroles, elles sont tellement abyssales que vous vous casseriez la gueule ! C'est plein de poncifs du genre (Are you ready to rock, are you ready to go, ce genre de trucs), mais on ne demande pas aux Airbourne de nous pondre des Prix Nobel de littérature en version paroles de chansons, non plus. Airbourne est un quatuor, constitué de deux frangins (comme AC/DC ! Et comme un autre groupe australien qui ne boxe pas dans la même catégorie, les Bee Gees), Joel (chant, guitare) et Ryan O'Keefe (batterie). Les deux autres sont David Roads (guitare, choeurs) et Justin Street (basse, choeurs). L'album, enregistré en Californie (Bue Room Studios et Henson Studios), est produit par Bob Marlette. La pochette, je l'ai dit, est fendarde : en noir & blanc (c'est pas ça qui est fendard), le groupe (pas ça non plus) qui s'évade (ça commence à être fendard) d'une prison au look bien gothique (fendard ?), entouré de molosses n'ayant pas mangé depuis des jours sauf des yaourts 0% (ça, c'était fendard !), et se faisant tirer dessus par des gardes dans les miradors, qui tirent à côté (sinon, pas de disque, les mecs). Ambiance... Ambiance, quoi. J'ai pas trouvé de référence. On sent que le groupe aime le cinéma, et la pochette de leur second album (queje réaborderai ici very soon) en est une preuve.

51451611_p

L'album offre une enculade de grandes chansons de pur hard-rock des familles qui auraient très bien pu avoir été enregistrées dans les années 80 par la bande à Angus Young, feu Bon Scott et Brian Johnson : Too Much, Too Young, Too Fast, Fat City, Runnin' Wild, Stand Up For Rock'n'Roll, Hellfire, Girls In Black, Diamonds In The Rough... Faudrait tout citer. Faudrait parler du chant de Joel O'Keefe, assez proche du style vocal AC/DC tout en en étant suffisamment éloigné pour éviter toute accusaton de copiage du style de Bon Scott ou de Brian Johnson. De ses riffs terribles (Rock'n'Folk, qui avait anobli le disque en le nommant album du mois à sa sortie, osera un jeu de mots pourri : ses riffs rendront-ils O'Keefe richard ? Vous avez le droit de ne pas rire ; vous n'avez pas le droit de ne pas comprendre le jeu de mots). Les thèmes des chansons sont du pur caviar, sexe, gonzesses, good time, alcool, rock'n'roll... J'ajoute pour finir que ces mecs ont un vrai sens du rock'n'roll et du délire, il suffit de lire leurs interviews, de les voir sur scène... Ces petits cons savent y faire. Que se passe-t-il en Australie pour qu'on ait droit à d'aussi bons groupes (AC/DC, Wolfmother, The Saints, Midnight Oil, Radio Birdman, Airbourne) ? Runnin' Wild est un monstre, un disque tueur, tenace, produit comme il faut. Dire que, tout comme Wolfmother avec leur Cosmic Egg, Airbourne parviendra à faire encore mieux avec leur album suivant (No Guts. No Glory.) ! Mais j'en reparle bientôt...

Stand Up For Rock'n'Roll

Runnin' Wild

Too Much, Too Young, Too Fast

Diamond In The Rough

Fat City

Blackjack

What's Eatin' You

Girls In Black

Cheap Wine & Cheaper Women

Heartbreaker

Hellfire