Nightwish_Oceanborn_Frontal

Après avoir sorti un album de démos (Angels Fall First) en 1997, Nightwish publie, en 1998, son premier vrai album studio, Oceanborn. Le groupe de metal orchestral, de nationalité finlandaise, est alors constitué de la chanteuse Tarja Turunen, du guitariste Emppu Vuorinen, du bassiste Sami Vänskä, du claviériste Tuomas Holopainen et du batteur Jukka Nevalainen, ces deux derniers assurant aussi les choeurs. Tapio Wilska, chanteur d'un groupe de black metal finlandais, Finntroll, participe vocalement sur deux titres, Devil & The Deep Dark Ocean et The Pharaoh Sails To Orion, et pose des vocalises sur l'instrumental Moondance.

nwobbc

Je n'ai jamais été fana de metal orchestral, à l'exception de Nightwish, découvert grâce à un ami qui l'a lui-même découvert en surfant un jour sur le net et qui tomba sur un site leur étant consacré. Le metal orchestral, sorte de croisement entre heavy metal parfois violent (mais pas au niveau des paroles), de musique classique et symphonique, d'ambiances progressives et de paroles souvent imprégnées d'ambiances fantasy et mystiques, est un courant musical assez particulier, que certains, à cause des looks de certains musiciens de ce genre musical, relient au rock gothique. Nightwish, plus talentueux représentant de ce courant musical souvent scandinave, n'est cependant pas du tout gothique. Tarja Turunen, qui vient du classique (et ça s'entend), possède une voix sublime, même s'il faut du temps à s'y faire, elle chante vraiment comme dans un opéra. C'est lyrique, pas du tout rock, en ce qui concerne le chant. Les musikos (Sami Vänskä partira du groupe, sera remplacé par Marco Hietala par la suite) sont, eux, férocement rock, heavy, malgré des sonorités progressives (les claviers).

1998_02

Rempli de superbes chansons, Oceanborn est sans aucun doute le meilleur album studio du groupe. De Stargazers (chanson dont le titre est sans doute une allusion au Stargazer de Rainbow, 1976, sans qui le metal orchestral n'existerait probablement pas) à Sleeping Sun (bonus-track souvent considéré comme faisant partie intégrante de l'album), en passant par le mystique Gethsemane, l'instrumental Moondance et le trippant Sacrament Of Wilderness, l'ensemble de ce premier vrai opus studio de Nightwish est d'un très haut standing. Puissant !

Stargazers

Gethsemane

Devil & The Deep Dark Ocean

Sacrament Of Wilderness

Passion And The Opera

Swanheart

Moondance

The Riddler

The Pharaoh Sails To Orion

Walking In The Air

Sleeping Sun (bonus track)