neil_young_trans

N'ayons pas peur des mots : si Neil Young a fait un début de carrière exemplaire (1968-1976), il s'est ensuite fourvoyé, notamment à partir de 1980 et Hawks & Doves, dans des virages musicaux totalement calamiteux. Pour un Rust Never Sleeps (1979) d'enfer, combien de American Stars'n'Bars (1977), de Everybody's Rockin' (1983), de Landing On Water (1986) pourris ? Il faudra attendre 1989 pour avoir à nouveau un bon cru du Loner avec Freedom, puis Ragged Glory, puis Mirror Ball (avec Pearl Jam), puis, entre autres, Greendale ou Harvest Moon. Même si le meilleur du Loner sera toujours dans son dos, même sans faire demi-tour. Maintenant, entre les mauvais albums de Young, lequel est assurément le plus mauvais, le fond du trou, le ratage abyssal absolu ? Sans aucun doute Trans, sorti en 1982 sous une pochette qui ferait gerber Daft Punk et Giorgio Moroder.

nytransaustintx08_800x600

Premier album du Loner sous le label Geffen, Trans est une pure catastrophe, un accident de parcours qui déroutera tout le monde, et aujourd'hui encore, le débat fait rarement rage pour savoir si, oui ou non, l'album est le pire du Loner. Tout le monde s'accorde (ou quasiment tout le monde) à le dire, Trans bat allègrement Landing On Water ou Everybody's Rockin', pourtant merdeux aussi, et remporte la première place du honteux podium. Les deux autres albums cités sont aussi sur le podium (Everybody's Rockin' en seconde position, je pense). Trans est un virage musical absolu pour Young, qui offre ici de la musique fortement teinté de sonorités électroniques. D'une durée de 39 minutes en vinyle, et de 44 en CD (Sample And Hold dure 8 minutes en CD au lieu des 5 du vinyle, et Like An Inca, 8 minutes sur le vinyle, a été rallongé de 1,40 minute en CD), l'album est une épreuve, du début à la fin.

neil_young_bw2

Enregistré avec Nils Lofgren (guitare, claviers), Ralph Molina (batterie), Joe Lala (percussions), Ben Keith (guitare slide), Bruce Palmer (basse) Billy Talbot (basse) et Frank Sampedro (guitare) - autrement dit, tout Crazy Horse plus des guests comme Palmer, Lala et Lofgren -, Neil Young tenant guitare, basse, synclavier, vocoder et piano en plus du chant, Trans ne contient aucune bonne chanson. Computer Age (que Sonic Youth reprendra), Transformer Man, Little Thing Called Love, We R In Control, Like An Inca, l'ensemble donne furieusement envie de gerber. D'ailleurs, excusez-moi, mais...

[bruit de renvoi]

FACE A

Little Thing Called Love

Computer Age

We R In Control

Transformer Man

Computer Cowboy (a.k.a. Skycrusher)

FACE B

Hold On To Your Love

Sample And Hold

Mr Soul

Like An Inca