kiss_sonic_boom_artwork

19ème album studio de Kiss, Sonic Boom est sorti en 2009, sous une pochette rappelant un peu celle de leur Rock'n'Roll Over de 1976. Cet album est vendu, aux USA et au Canada, uniquement dans les magasins Wal-Mart, dans une édition triple disque (l'album, un CD de titres live et un DVD). Il existe aussi, naturellement, une édition sobre, vendu ailleurs. L'album fait 43 minutes, ce qui, en ces temps de CDs remplis souvent d'une heure de musique, est assez sobre et court. Heureusement, car pour être honnête, si Sonic Boom est loin d'être le moins bon Kiss, il est aussi très loin d'égaler les classiques du groupe.

Kiss_band_mr03

Kiss est désormais constitué du chanteur/guitariste Paul Stanley, du bassiste/chanteur Gene Simmons, du guitariste Tommy Thayer et du batteur Eric Singer. L'album est sorti dans un étonnement général, le groupe, ayant entamé une tournée mondiale un an plus tôt, avait clairement dit dans ses interviews qu'un nouvel album studio n'était pas à l'ordre du jour (Si c'est pour que les fans ne l'écoutent qu'une fois et se remettent ensuite à n'écouter que les anciens albums, ça ne vaut pas la peine, voilà en gros ce que le groupe disait). Sonic Boom est donc sorti, alors que personne n'attendait plus d'albums studio du groupe de maquillés. Bilan des courses : 11 titres, dont certains sont franchement bons (Russian Roulette, Yes I Know (Nobody's Perfect), Stand, Hot And Cold), et d'autres franchement moyens (Never Enough, Say Yeah, I'm An Animal).

kiss2008

En gros, album moyen, correct, mais passable. Ca fait du bien de pouvoir réécouter Kiss en studio avec de nouvelles chansons (l'album studio précédent, Psycho Circus, datait de 1998, et celui d'avant, Revenge, de 1992). Dans un sens, on ne cherche pas spécialement à ce que l'album soit immense. Kiss, comme Motörhead ou AC/DC, a toujours fait de la musique aussi efficace que simpliste, conne et juteuse, du bon hard-rock bien jouissif. Quand AC/DC a sorti, en 2008, son Black Ice, peu s'attendaient à un album aussi réussi (ce qu'il est). Bon, ben, Sonic Boom, c'est un peu pareil, on ne s'attend pas forcément à de la haute qualité. Sauf que là, en effet, il ne valait mieux pas trop en attendre. L'album est correct, assez sympa, mais n'égalera jamais Destroyer ou Dressed To Kill. Kiss l'a fait, c'est déjà ça.

Modern Day Delilah

Russian Roulette

Never Enough

Yes I Know (Nobody's Perfect)

Stand

Hot And Cold

All For The Glory

Danger Us

I'm An Animal

When Lightning Strikes

Say Yeah