3133650098_af219f0c30

Sorti en 1972, Greetings From L.A., avec sa pochette en forme de carte postale (allusion au titre), est un des meilleurs albums de Tim Buckley, et un de ses plus appréciés. Ne contenant que 7 titres pour la plupart assez longs (7 minutes pour le plus long, mais 4 titres dépassent les 6 minutes), l'album est folk-rock, avec de fortes influences jazzy et même un peu funky. Buckley semble avoir compris l'échec commercial de ses précédents albums (Lorca, Starsailor, assez complexes), et fait une musique plus accessible. Ce qui n'empêchera pas l'album de se vendre au compte-gouttes, même si Greetings From L.A. est un de ses albums les plus populaires. Enregistré avec de super musiciens (Lee Underwood, Chuck Rainey) et choristes (Venetta Fields, Clydie King), l'album est parfait.

tbuckley

L'album n'offre donc que 7 titres, mais tous sont superbes, que dire devant la beauté de Nighthawkin', de Sweet Surrender, de Make It Right, de Move With Me ? Oui, c'est bien simple, l'album est si réussi qu'il faudrait toutes les citer, ces chansons ! Certaines sont sans doute très longues (7 minutes pour Devil Eyes et Hong Kong Bar, certains trouveront sans doute cette durée excessive - pas moi), quant à Nighthawkin', avec ses 3 petites minutes, elle est sans doute trop courte, on ne peut pas tout avoir. Mais ces Salutations de Los Angeles sont franchement inoubliables. Ce mélange de folk, de funk (discret) et de jazz fait vraiment partie du meilleur de Tim Buckley.

Tim_Buckley

C'est vraiment dommage qu'un tel artiste, un tel génie (à la carrière aussi courte : 3 ans plus tard, couic) ait été aussi maudit à son époque, il vendait peu de disques, on lui préférait Cohen ou Dylan (tous deux immenses, je ne critique pas), alors qu'il était du même niveau (et même d'un niveau supérieur à Cohen, si si, je l'affirme). Greetings From L.A. fait partie, avec Goodbye And Hello, Happy Sad, Lorca et Starsailor, des classiques indémodables de Buckley senior. Après cet album, le déluge...

FACE A

Move With Me

Get On Top

Sweet Surrender

Nighthakwin'

FACE B

Devil Eyes

Hong Kong Bar

Make It Right