album_shot_of_love

En 1979, Bob Dylan, né Robert Zimmermann est de confession juive, étonne tout le monde en se convertissant au christianisme. Il sort Slow Train Coming et entame alors une période dite chrétienne, période hautement controversée et accessoirement... sa pire. Bien que Slow Train Coming soit excellent. Mais le reste de cette période est à vomir : Saved, et ce Shot Of Love. Enfin, la saga chrétienne se finira en 1983 avec le plutôt bon Infidels (même si c'est surtout Shot Of Love qui achève cette période, Infidels étant plus subtil et sobre de ce côté-là), et Dylan en restera là. Shot Of Love, sorti en 1981, est sans aucun doute le bâton merdeux de la période la plus bâton merdeux de Dylan. Le pire de la pire période. Bref, le pire de Dylan, même si, par la suite, Empire Burlesque et Knocked Out Loaded seront vomitifs aussi ! Même la pochette très comic-book est abominable.

6a00d8341ce76f53ef01053564a111970b_800wi

Il y à de très bons musiciens sur Shot Of Love, à se demander ce qui a bien pu les pousser à accepter de jouer sur ce disque quand on voit le niveau du précédent (Saved, à peine meilleur que Shot Of Love, mais vraiment à peine) : Ron Wood (guitare), Ringo Starr (batterie), Tim Drummond (basse), Jim Keltner (batterie), Steve Douglas (saxophone), Donald 'Duck' Dunn (basse), Steve Ripley (guitare), et Dylan lui-même à la guitare, harmonica, claviers divers. L'album a été produit par Chuck Plotkin et Bumps Blackwell, et un titre a été rajouté sur le CD, en bonus-track : The Groom's Still Waiting At The Altar, face B du single Heart Of Mine. Single qui, à sa sortie, ne cartonnera pas. La seule chanson qui, à la rigueur, est pas mal est Every Grain Of Sand, la dernière (avec 6,10 minutes, c'est la plus longue, l'album dure 40 minutes). Après, cette chanson est loin d'être du niveau de celles de la période 1963-1979 !

dylan_bob_photo_xl_bob_dylan_6209291

Lenny Bruce est une chanson en hommage au comique juif américain du même nom (un film de Bob Fosse, avec Dustin Hoffman, Lenny, a été fait sur sa vie), comique cinglant mort d'overdose en 1966. Un hommage vraiment pourri, aux relents de gospel, qui fait pitié, j'espère que Bruce, de là-haut, n'en veut pas à Dylan. Le reste de l'album est purement chrétien (Property Of Jesus, Heart Of Mine, Watered Down Love, Shot Of Love). Dylan a évangélisé son propos, et le résultat est franchement, pardonnez l'expression, aussi ridicule que nul à chier des briques en plexiglas rose bonbon de fabrication lettone. Et, en plus, mal produit. Qu'est-il arrivé à Dylan entre 1979 et 1982 ?

FACE A

Shot Of Love

Heart Of Mine

Property Of Jesus

Lenny Bruce

Watered Down Love

FACE B

Dead Man, Dead Man

In The Summertime

Trouble

Every Grain Of Sand