jimi_20hendrix_20valleys_20of_20neptune_thumb

Sorti très dernièrement (début du mois de mars), Valleys Of Neptune est le nouvel album studio de Jimi Hendrix, phrase que plus personne n'a prononcée ou lue depuis un certain mois de 1970 au cours duquel le Voodoo Chile a trouvé la mort. Ah ah. L'annonce, dernièrement, de la sortie d'un nouvel album studio d'Hendrix (et non pas, comme c'est toujours le cas, surtout avec Hendrix, d'un nouvel album live, ou d'une nouvelle compilation) avait de quoi étonner et durcir le slip (ou mouiller le string, c'est selon). Mais je vais vous décevoir un peu : Valleys Of Neptune (superbe titre, superbe pochette) est en fait un ensemble d'enregistrements faits par Hendrix entre 1969 et 1970, tous mixés par le grand Eddie Kramer. Seuls deux titres sont entièrement inédits, notamment le morceau-titre.

246086

C'est un album assez long (61 minutes dans sa version 12-titres, 74 minutes dans la version avec deux bonus-tracks qui n'est pas vendue partout - principalement aux USA, je crois), et fondamentalement, c'est une réussite. La production est d'enfer, le son est incroyable, et le plaisir d'entendre Hendrix s'escrimer sur ses classiques Fire, Stone Free ou Red House (ou Lover Man) est total. Plus deux instrumentaux, Lullaby For The Summer et Sunshine Of Your Love (version instrumentale du hit de Cream). Plus la reprise du Bleeding Heart d'Elmore James, qui est excellente. On pourra seulement redire ce qui a déjà été dit dans diverses critiques sur l'album (dans des magazines français ou américains), c'est à dire que si les fans d'Hendrix apprécieront totalement, Valleys Of Neptune n'a rien à prouver, et ne convaincra sans doute pas les anti-Hendrix du génie de cet artiste : on le sait, Hendrix était un génie de la guitare. Valleys Of Neptune ne le prouve pas, ça avait déjà été prouvé, dès son premier album de 1967. Et si ceux qui adorent Hendrix adoreront ce disque, ceux qui ne l'aiment pas ne trouveront ici pas grand chose pour les faire basculer : c'est du Hendrix, après tout.

Jimi_Hendrix

Perso, j'adore Hendrix, et donc, cet album, même si ses trois albums studio de 1967-68, et surtout le double Electric Ladyland (de 1968), sont supérieurs. Mais des titres comme ce Valleys Of Neptune totalement inédit, ou Ships Passing Through The Night, ou ces versions démentielles de Red House et Stone Free, ou Hear My Train A-Comin', tout ça fait de cet album (certes commercial) une réussite totale. Un des albums de 2010, par un artiste dont, cette année, on fête le quarantième anniversaire de la mort. Le son est d'enfer, Hendrix était en forme, les guests (Roger Chapman, Billy Cox et l'Experience, à savoir Mitch Mitchell et Noel Redding) sont excellents, les morceaux, bien choisis, et le plaisir de réentendre Hendrix autrement que sur un sempiternel nouvel album live est total. Bref, si vous aimez Hendrix, Valleys Of Neptune vous tend les bras. Ne le repoussez pas !

Stone Free

Valleys Of Neptune

Bleeding Heart

Hear My Train A-Comin'

Mr Bad Luck

Sunshine Of Your Love

Lover Man

Ships Passing In The Night

Fire

Red House

Lullaby For The Summer

Crying Blue Rain