Elles n'ont peut-être rien à voir avec la musique et j'en suis parfaitement conscient mais je me dois de vous les raconter. Car comme tout moment difficile, pour les oublier, il faut les exorciser... Désillusions créées par le foot et surtout par certains camarades se permettant, sans gêne, de m'enfoncer. De bons amis, j'en ai mais comme tout être humain, j'ai aussi des ennemis...

Coupe du Monde 2006, le Portugal est à son plus haut-niveau... Figo, Deco, Maniche, Costinha, Cristiano Ronaldo, Miguel, Ricardo Carvalho...enfin bref, le Portugal est à son plus haut niveau. Pourtant, malgré de bons matchs, ils se font éliminer malgré une certaine domination par l'équipe de France, sur penalty (encore une fois après l'euro 2000 contre le même Portugal et le seul but marqué lors de la finale contre l'Italie sera sur penalty...). Cruelle désillusions, je pleurs littéralement. Je suis le match jusqu'au bout, la tête désespérée de Figo (Barthez qui lui manquera de respect lors d'une interview d'ailleurs), je bondis hors de mon siège. Je crie à mon équipe: "Vamos! Vamos! Shoota!", rien à faire, l'équipe du Portugal est déjà eliminée... Le lendemain, plusieurs de mes "amis" se foutent de moi mais pas gentiment, plutôt méchamment. Pas grave, j'assume "Força Portugal!".

Coupe d'Europe 2008, très bonne face de poules mais éliminé en quart de final par l'Allemagne sur quelques errances défensives... Nouvelle désillusion mais je ne pleurs pas car il est plus facile d'encaisser une élimination en quart plutôt qu'en demi. Nouvelles railleries, il n'y avait poutant pas de quoi, l'équipe de France a terminé 15/16... M'enfin.

Et cette année, ça recommence mais cette fois-ci avec l'équipe qui m'ait la plus chère, celle que je supporterai toute ma vie, le Futebol clube do Porto... Comme vous le savez, Porto a gentiment été balladé lors du match à l'Emirates (5-0) pourtant la victoire à l'aller laisser présager de bonnes choses. Je m'installe avec mon père dans le canapé, bière et chips à la main, le match commence. Avant que le match ne commence, je vois une erreur de la part de Jesualdo Ferreira, qu'est-ce que Nuno Coelho vient foutre là. Il n'a pas joué un seul match de liga dos campoes (je peux pas faire la petite vague qui est censée se caler au-dessus du o) de sa vie. Mon père et moi se regardons et le match commence. Déjà, ça commence mal, Porto va jouer la défense, très mauvaise idée mais j'y reviendrai. Porto joue la défense jusqu'à ce que que Bendtner inscrive le 1-0 à la 9ème minute me semble-t-il. Je ne suis pas sûr de moi mais il me semble que le but n'est pas valide, gardien sonné et à terre... M'enfin, quelle mauvaise entame de match mais ce n'est pas encore fini, voici juste le début du calvaire... Car, à la 25ème minute, Fucile veut faire le malin, au lieu de laisser sortir la balle, il tente de la dégager. Il rate son dégagement, c'est récupéré par Arshavin, il passe à Bendtner qui était hors-jeu et là, but.... Incompréhension totale entre mon père et moi. Néanmoins, Porto semblait se remettre de ce but et se mit à attaquer mais ils ne se font pas dangereux malgré la présence de Hulk et de Falcao. La première temps se termine sur un gros plan sur les supporters du FC Porto venus de Paris et du Portugal pour supporter l'équipe!

Mon père et moi étions impatients que le match reprenne en espérant que Jesualdo Ferreira ait changé de tactique. il fait sortir Nuno Coelho et fait rentrer le vivace, imprévisible et têtu Cristian Rodriguez. Cela ne change rien et Nasri se joue totalement de la défense pour marquer le troisième but. Voilà, c'est bel et bien fini. On assiste à quelques tentatives désespérés de Hulk, Falcao et Meireles, rien à faire... Eboué en inscrit un quatrième et là, j'en peux plus, je hurle à la télévision et à mes joueurs préférés. Les dragoes poussent, rien à faire, toute fin  de match, l'arbitre siffle un penalty en faveur d'Arsenal, transformé par Bendtner...5-0!

J'étais sur le cul, une des meilleures équipes d'Europe (parce que Porto l'est) se fait rétamer 5-0. Sur le papier, Arsenal n'est pas beaucoup plus fort que Porto mais là, les dragons se sont transformés en lézards inoffencifs. Comment des joueurs comme ceux de Porto ont pu être aussi inexistants... Porto s'est laissé bouffer mais ne méritait pas non plus une telle déculottée. Ce qui m'a le plus déçu dans ce match, c'est l'arbitrage... Clairement en faveur d'Arsenal, il n'a pas sifflé un seul coup franc pour le Fc Porto mais met des jaunes à ses joueurs dès la moindre poussette. J'ai clairement halluciné, sans compter sur le hors jeu du second but... Le match aller à lui aussi été marqué par des erreurs d'arbitrage (même si le second but était valable, Thierry Henry faisait exactement les mêmes) mais pas à ce point là.

Bien sûr, Porto est responsable car Jesualdo Ferreira n'a pas mit au point le bonne tactique. Il savait qu'Arsenal était une équipe qui marque à domicile et il fait quand même jouer la défense à Porto. Si ça marchait l'année dernière, c'est parce que Porto avait un milieu défensif du feu de Dieu en la présence de Lucho Gonzalez. Non pas que les nouveaux joueurs ne soient pas bons (ils sont aussi bons), ils sont juste plus offensif. Si ils avaient attaqué dès le départ, il n'y aurait pas eu le 5-0 car les deux équipes se valent... Jesualdo Ferreira est un entraîneur qui mérite le respect mais la saison qu'effectue le Fc porto est clairement catastrophique, 3ème du championnat et éliminée dès les huitièmes en liga dos campoes. Il est temps qu'il s'en aille et perso, je miserai bien sur Domingos qui rêve d'entraîner le FCPorto et qui est en train de faire une magnifique saison avec le sporting Braga(second), voire Jorge   Costa (qui rêve lui aussi d'entraîner Porto) et qui fait du bon boulot avec Olhanense (il a fait monté le club en première ligue et ils se maintiennent pour le moment).

Estamos tudos desiludidos e tristes....

Le lendemain, je vais au collège, tout le monde se fout copieusement de moi et je me suis aussi fait insulter, je cite de "sale enfoiré de portuche". Ceci est la goutte d'eau qui fait déborder le vase et qui explique pourquoi j'écris ceci maintenant. Je ne suis pas une girouette, même dans les mauvais moments, je soutiendrai toujours le FC Porto et l'équipe du Portugal!

POOOOOOORRRRRRRRTTTTTTTTTTOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!!

PS: A noter que, j'annonce la fermeture de "the holy mountain", préférant travailler sur rock fever, le cinéma d'Olivier et prog paradise (venez y faire un tour ^^)!