album_borboletta

Sorti en 1974, Borboletta, septième album studio de Santana, est assurément un des moins connus. Quasiment un laissé pour compte, en fait. C'est vraiment dommage car, sous sa pochette bleue sur laquelle on distingue un papillon (borboletta en espagnol, je crois) se cache un disque vraiment bon et attachant. Aucun précision des musiciens n'est sur le CD (dont le livret est, signe définitif que l'album est laissé pour compte, d'une banalité affligeante : uniquement les titres des chansons, rien d'autre !), mais je peux quand même dire qu'en plus de Carlos Santana à la guitare, on a Tom Coster aux claviers, Mike Shrieve à la batterie, et probablement Douglas Rauch à la basse et Armando Peraza aux percussions. Le chanteur est peut-être Leon Thomas, mais je n'en suis franchement pas sûr du tout !

CarlosSantana

Borboletta, qui ne contient strictement aucun tube (je ne possède pas de best-of de Santana, mais je suppose que même le plus complet des best-ofs du groupe ne contient pas de morceaux de l'album), et qui ne sera pas un franc succès à sa sortie (il est coincé entre le grandiose Welcome de 1973 et le plutôt inégal mais très cartonneur Amigos de 1976), est vraiment un album fantôme pour Santana. Cependant, on y trouve de vraies perles : Promise Of A Fisherman, instrumental de 8 minutes (morceau, de loin, le plus long) est sublime, Aspirations, Flor De Canela ou Canto De Los Flores aussi. Give And Take possède de superbes parties de guitare. En revanche, Life Is Anew est assez irritant, surtout le chant dans le refrain, et Here And Now est moyen.

280px_Santana_1984

En 50 minutes, Borboletta offre un voyage à mi-chemin entre le jazz, le rock, la musique latino et les improvisations mystiques. Pas l'album de Santana à conseiller à ceux qui ne connaissent pas ce groupe, mais les amateurs et fans devraient, logiquement, apprécier, à condition d'avoir l'oreille musicale bien affutée et de l'écouter au moins deux fois. Clairement, si ce n'est pas la musique la plus complexe qui soit (certains titres sonnent très accessibles, très lounge), c'est quand même un album qui mérite deux ou trois écoutes avant d'être bien assimilé. 

FACE A

Spring Manifestations

Canto De Los Flores

Life Is Anew

Give And Take

One With The Sun

Aspirations

FACE B

Practice What You Preach

Mirage

Here And Now

Flor De Canela

Promise Of A Fisherman

Borboletta