the_beach_boys_surfs_up_album_cover

17ème album des Beach Boys, Surf's Up, avec sa superbe et si éloquente pochette, est sorti en 1971. Eloquente pochette ? Titre éloquent, aussi, Surf's Up ("le surf est fini", ou "la vague est passée") ! Et la pochette montrant un chevalier comme gravement, mortellement blessé sur son destrier, à bout de course... En 1971, au moment de la sortie de cet album, les Beach Boys sont comme ce chevalier, en mauvaise posture, anéantis par les problèmes psychologiques de Brian Wilson, l'insuccès de leurs albums de l'après Pet Sounds (déjà que Pet Sounds n'a pas cartonné en son temps...), l'échec de Smile qui ne sortira pas (mais attendez 2004...). Dennis Wilson (batteur sous-estimé au sein du groupe, même s'il y à eu meilleur batteur) se remet lentement de son amitié mal vue avec Charles Manson (hé oui, Dennis et Manson ont été potes, les Beach Boys n'ont pas eu que des bonnes relations...). Le groupe alterne entre albums moyens (Friends, Wild Honey) et d'autres plus aboutis mais au succès moyen (Sunflower, 20/20).

the_beach_boys1

Surf's Up est en quelque sorte le chant du cygne des Garçons de la Plage, même si, en 1973, le groupe sortira un Holland aussi méconnu que grandiose (mais j'y reviendrai, j'y reviendrai). Mais Surf's Up est considéré par beaucoup de monde (ceux qui ne connaissent pas Holland) comme le dernier grand album des Beach Boys. Je le considère comme une réussite, c'est évident, aussi réussi que le sera Holland. Pas aussi grandiose que l'était Pet Sounds, mais qui peut égaler Pet Sounds, dans la discographie du groupe, je vous le demande ? Bref, Surf's Up a sa place parmi les sommets du groupe, un groupe assez surestimé selon moi (je n'ai jamais apprécié les albums de l'avant Pet Sounds, je n'aime que leurs singles, mais à force, les chansonnettes de 2 minutes 15 sur les filles de Californie et les bons moments à passer en compagnie de potes, ça lasse, génie de Brian Wilson ou pas ; et puis des albums de 25 minutes, merci bien, mais c'est trop peu, mon capitaine, surtout au prix que coûte un CD).

beachboys

D'une durée de 34 minutes à peu de choses près, Surf's Up offre la chanson-titre, faisant originellement partie de Smile (les Beach Boys ont envoyé, dans divers albums de l'après 1967, les chansons de Smile pour les proposer aux foules malgré l'avortement de l'album : Cabin Essence, Surf's Up, Our Prayer, et beaucoup se trouvent sur Smiley Smile). Surf's Up offre aussi des merveilles assez sombres comme Till I Die, Lookin' At Tomorrow (A Welfare Song) ou Don't Go Near The Water. A Day In The Life Of A Tree possède un titre qui semble être une totale allusion au A Day In The Life des Beatles, présent sur le Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band qui a tant fait de mal, sans le vouloir, à Brian Wilson et son Smile. On trouve aussi, sur l'album, Disney Girls (1957) ou Long Promised Road, qui sont très réussis, et dans l'ensemble, rien à jeter, non, vraiment. Bref, Surf's Up est un indispensable des Beach Boys. 

FACE A

Don't Go Near The Water

Long Promised Road

Take A Load Off Your Feet

Disney Girls (1957)

Student Demonstration Time

FACE B

Feel Flows

Lookin' At Tomorrow (A Welfare Song)

A Day In The Life Of A Tree

Till I Die

Surf's Up