259630

Quatrième album des Scorpions, Virgin Killer est sorti en 1976. Sa pochette originale, que le groupe ne voulait pas vraiment (Klaus Meine, chanteur, se dira écoeuré, choqué par la pochette), sera censurée un peu partout dans la monde, on comprend pourquoi (c'est celle ci-dessous), sauf en France. Je le sais, parce que je possède le vinyle (pressage français d'époque) de cet album, et qu'il possède cette fameuse et choquante pochette représentant une jeune fille nue, prépubère, avec une sorte de bris de miroir au niveau de son vagin. L'album sera réédité avec une pochette alternative, celle du haut de l'article, montrant les Scorpions. C'est cette pochette qui est utilisée pour le CD. Virgin Killer est le dernier album avec le batteur belge Rudy Lenners, qui sera remplacé par Herman Rarebell par la suite.

scorpionsvirgin_killer

Pochette censurée, sauf en France (vinyle seulement)

J'avais eu l'occasion, en abordant ici, il y à quelques mois, Taken By Force (de 1977), de préciser qu'il s'agissait du meilleur album studio des Scorpions (et de leur dernier chez RCA, même s'il a depuis été réédité chez EMI comme les autres). Je le pense toujours, et j'avais aussi précisé que Virgin Killer, leur album précédent, est leur second meilleur album. Et je le pense toujours aussi. Ce disque de 1976 possède cependant un défaut de taille, sa production, franchement moyenne (le son a vieilli). Il est, de plus, court (35 minutes pour 9 chansons). Mais, en revanche, niveau qualité des chansons, c'est souvent exemplaire. Je ne suis pas fana du morceau-titre, assez irritant. Mais le reste vaut carrément le coup, et est sauvage et puissant. Ulrich 'Uli Jon' Roth, guitariste (le second sur la gauche sur la pochette), qui partira en 1977 après la tournée de Taken By Force, est en forme. Le Hendrix blanc (son surnom) interprète deux titres : Hell-Cat, qui est totalement débridé, et le grandiosissime Polar Nights. Il les a écrits aussi (comme Yellow Raven, Virgin Killer et une partie de Pictured Life), mais le reste de l'album est interprété par Meine.

history1975

L'album offre une ou deux merveilleuses ballades (Yellow Raven, hypnotique, et In Your Park, touchante), mais le reste est dantesque, vibrant, violent : Catch Your Train sera un petit succès (on la trouve sur des compilations du groupe), Backstage Queen est efficace, Pictured Life est excellente en intro (ce riff), et Crying Days, plus lente, est envoûtante. Mais le sommet ici est tenu par Polar Nights, franchement démentielle. Et j'y rajoute In Your Park pour le côté ballades, qui deviendra de plus en plus évident chez les Scorpions par la suite (Still Loving You). Bon, de toute façon, Virgin Killer est une tuerie, c'est clair. Un fan de hard-rock ne doit pas négliger l'écoute de cet album à la prise de son vieillie, mais qui reste vraiment un fondamental !

FACE A

Pictured Life

Catch Your Train

In Your Park

Backstage Queen

Virgin Killer

FACE B

Hell-Cat

Crying Days

Polar Nights

Yellow Raven