00602517843196_S

Coup dur pour les Rolling Galets : en 1993, Bill Wyman, leur historique bassiste (là depuis le début) fout le camp. Pour la première fois de leur carrière (et c'est toujours le cas actuellement), les Stones n'ont plus de bassiste. Pendant l'enregistrement de Voodoo Lounge, leur album qui sortira en 1994, premier sans Wyman, la basse sera tenue par Darryl Jones (qui sera présent en concerts), ainsi que par Keith Richards. On se démerde comme on peut, pas vrai ? D'une durée de 62 minutes, Voodoo Lounge est, à l'époque de sa sortie, l'album studio le plus long du groupe depuis Exile On Main St (cette durée de 62 minutes sera dépassée de 2 minutes par A Bigger Bang en 2005). Gros succès à sa sortie, l'album est une réussite (supérieur à n'importe quel album stonien depuis Some Girls, mais en-deça de Some Girls quand même), et on y trouve trois immenses chansons du groupe : Mean Disposition, Thru And Thru (magnifique chanson interprétée par Richards) et You Got Me Rocking, devenu un essentiel en concerts.

STONZ6

15 chansons, c'est sans doute l'album studio des Stones qui utilise le mieux le format CD (à l'époque). C'est la première fois, excepté pour le double Exile On Main St de 1972 (18 titres), que les Cailloux mettent autant de chansons sur un album studio. A part Thru And Thru (6,15 minutes) et Out Of Tears (5,30 minutes), les chansons sont assez courtes. Ce qui ne veut pas dire bâclées, même si je trouve que The Worst mérite bien son nom ("Le pire"), car franchement médiocre. De même que Sparks Will Fly, que je n'aime pas trop. Mais le reste vaut carrément le coup. Voodoo Lounge est le meilleur Stones depuis Some Girls, il est d'un niveau un peu inférieur au futur A Bigger Bang, mais meilleur que Bridges To Babylon et Steel Wheels.

17The_Rolling_Stones_par_Sante_d_Orazio_1994

Cette "loge vaudou" (titre) est donc un très bon cru pour les Rochers, un album pas parfait (comme je l'ai dit, deux -trois titres anodins), mais d'un niveau franchement réjouissant. Grammy Award du meilleur album rock en 1995, l'album sera l'objet d'une phénoménale tournée (un live sortira, Stripped, en 1995, album contenant des titres acoustiques et des reprises blues, mais, gag, aucun titre de Voodoo Lounge, bien que datant de la tournée de l'album), et reste un disque très apprécié des fans. Bref, très bon disque.

Love Is Strong

You Got Me Rocking

Sparks Will Fly

The Worst

New Faces

Moon Is Up

Out Of Tears

I Go Wild

Brand New Car

Sweethearts Together

Suck On The Jugular

Blinded By Rainbows

Baby Break It Down

Thru And Thru

Mean Disposition