c_burntofferings_400

En 1995, soit 4 ans après leur précédent album (Night Of The Stormrider), le groupe de thrash-metal Iced Earth sort leur troisième album, Burnt Offerings. Ca sera la dernière fois que, pour la réédition remastérisée, l'album sortira avec une nouvelle pochette (celle du haut de l'article est la pochette initiale, et celle ci-dessous, la nouvelle). Ce Burnt Offerings est assurément une réussite de plus pour le groupe (qui change encore de chanteur : ici, c'est Matt Barlow, et de batteur : ici, c'est Rodney Beasley), et a été enregistré pendant une période de crise pour Iced Earth, une tension entre le groupe et leur label (Century Media). La chanson-titre, selon le guitariste et coproducteur Jon Schaffer, est d'ailleurs une parabole sur cette tension, cette brouille.

c_burntreissue_400

L'album offre un grand paquet de classiques qui, en live, seront de vrais pivots : Last December, Burnt Offerings (plus de 7 minutes), Diary... et surtout, et notamment, le dernier titre (cette position de dernier titre d'album a toujours été, pour Iced Earth, importante : leurs albums s'achèvent souvent sur le meilleur morceau). Ce dernier titre, Dante's Inferno, est sans doute le sommet du groupe avec When The Night Falls (du premier album éponyme), et il dure...16,25 minutes ! C'est donc, aussi, le plus impressionnant de par sa durée. L'album offre aussi le très court (et plutôt pas mal du tout) The Pierced Spirit, même pas 2 minutes se trouvant juste avant Dante's Inferno. Mais on trouve quand même deux titres moyens, ici : Brainwashed (sans plus) et Creator Failure, que je n'aime pas.

Iced_Earth_Bloodstock

Mais en règle générale, ce Burnt Offerings ("offrandes en sacrifice") reste un des plus importants et des plus réussis albums de Iced Earth avec Night Of The Stormrider et The Dark Saga (le suivant). Les morceaux sont pour la plupart vraiment impressionnants (Dante's Inferno, Burning Oasis, Last December, Diary), et l'album, bien produit et interprété, est un vrai monstre dans le registre thrash/heavy metal. Bref, les amateurs du genre apprécieront totalement les 52 minutes (et des poussières) de l'album !

Burnt Offerings

Last December

Diary

Brainwashed

Burning Oasis

Creator Failure

The Pierced Spirit

Dante's Inferno