dyn007_original_500_500_pjpeg_2569973_4ec9437ae3d67a294d41b81c0b8ad808

Sorti en 1991, Du Ciment Sous Les Plaines est mon troisième album préféré de Noir Désir après 666.667.CLUB et Tostaky. N'ayant remporté que peu de succès à sa sortie malgré le single En Route Pour La Joie (une des meilleures chansons du groupe, la seule de l'album à sortir en single), l'album est encore aujourd'hui un des moins vendus et connus du groupe, un album apprécié des fans, mais méconnu du grand public, malheureusement. il faut dire deux choses : à l'époque, malgré le succès de la chanson Aux Sombres Héros De L'Amer (sur l'album précédent, Veuillez Rendre L'Âme  (A Qui Elle Appartient), qui contient aussi A L'Arrière Des Taxis et Les Ecorchés, deux autres grands classiques), Noir Désir n'est pas encore un groupe totalement consacré.

cantait_20noir_20desir

C'est Tostaky, en 1992, qui consacrera le groupe. De plus, Du Ciment Sous Les Plaines, qui souffre d'une pochette assez ridicule, sera peu promu : Bertrand Cantat aura des ennuis sur scène, une syncope, et le groupe ne fera pas beaucoup de concerts promotionnels pour le disque à cause de ça. Bref, l'album n'a pas eu de bol, ce qui est vraiment dommage, car, en plus de En Route Pour La Joie, l'album contient aussi de superbes chansons comme Elle Va Où Elle Veut, la reprise de The Chameleon des Saints (groupe australien), The Holy Economic War, Charlie ou Pictures Of Yourself. Cependant, je n'aime pas trop Hoo Doo, Tu M'Donnes Le Mal et La Chanson De La Main. Mais bon, dans l'ensemble, c'est vraiment un disque aussi méconnu que très bon.

No No No

En Route Pour La Joie

Charlie

Tu M'Donnes Le Mal

Si Rien Ne Bouge

The Holy Economic War

Tout L'Or

La Chanson De La Main

Pictures Of Yourself

Les Oriflammes

Elle Va Où Elle Veut

Le Zen Emoi

The Chameleon

Hoo Doo