177

Iced Earth est le premier album du groupe de heavy metal/thrash metal américain Iced Earth. Sorti en 1990, l'album n'est sans doute pas un des meilleurs du groupe (il n'est pas mauvais pour autant, mais le groupe fera mieux par la suite), mais il contient quelques chansons faisant partie des classiques de ce groupe aussi talentueux et efficace que peu connu des néophytes en heavy metal. Iced Earth était constitué, à l'époque de ce premier album superbement illustré (comme les autres), du chanteur Gene Adam, du bassiste Dave Abell, des guitaristes Jon Schaffer et Randall Shawyer et du batteur Mike McGill. La pochette ci-dessus est celle de l'album initial. En 2001, il a été remastérisé, et possède depuis une autre pochette (ci-dessous). C'est aussi le cas des deux albums suivants, Night Of The Stormrider et Burnt Offerings.

Iced_Earth_Album_Remastered

La musique de Iced Earth est à rapprocher de celle d'Iron Maiden et de Metallica, c'est un peu un mélange entre le thrash metal de Metallica (très speedé) et l'aspect metal progressif d'Iron Maiden (chose amusante, le lettrage du nom du groupe et les pochettes illustrées peuvent faire penser à Iron Maiden). Ce premier album, donc, qui est plus heavy que thrash, contient quelques excellentes chansons : The Funeral (quasiment un instrumental), When The Night Falls (plus de 8 minutes pour achever l'album, le meilleur morceau du disque), Iced Earth (morceau portant le même nom que le disque, qui porte le même nom que le groupe !)... Après, on trouve aussi deux chansons moins fortes : Colors et Life And Death. Mais dans l'ensemble, Iced Earth premier du nom, bien que pas le meilleur du groupe, reste très bon. 44 très bonnes minutes.

icedearth2

Voilà donc pour ce premier album de la Terre Glacée : une collection de chansons vibrantes et furax, certaines franchement immenses (When The Night Falls !). La suite sera supérieure, avec des chansons comme Travel In Stygian, Dante's Inferno, Violate ou Slave To The Dark (sur les albums suivants, notamment The Dark Saga), mais dans l'ensemble rien de mauvais sur ce premier éponyme. A conseiller aux métalleux !

Iced Earth

Written On The Walls

Colors

Curse The Sky

Life And Death

Solitude

The Funeral

When The Night Falls