Bruce_20Springsteen_20__20the_20E_20Street_20Band_20__20Hammersmith_20Odeon__20London_20_2775

Ce concert tenant sur deux CDs date de 1975 mais est sorti en fait en 2006. Enregistré à l'Hammersmith Odeon Theatre de Londres (salle mythique où Bowie enregistrera son fameux double live Ziggy Stardust & The Spiders From Mars en 1973), Hammersmith Odeon, London 1975 porte donc bien son nom (je sais, c'est facile). C'est un double live colossal qui, en 16 titres, offre un condensé efficace et parfait du début de la carrrière de Springsteen, déjà avec son E-Street Band de légende (composé, je le reprécise ici même si je l'ai déjà dit dans d'autres articles sur le Boss, de Roy Bittan au piano, Danny Federici à l'orgue et claviers, 'Miami' Steve Van Zandt à la guitare, Max Weinberg à la batterie, Garry Tallent à la basse et Clarence Clemons au saxophone et percussions ; Springsteen joue de la guitare aussi).

Bruce_Springsteen_The_E_Street_Band_pictures_1975_RK_3099_004_l

En 1975, année de ce live, Bruce est à la croisée des chemins : ses deux premiers albums, très bien représentés ici (4 titres de Greetings From Asbury Park, NJ et 4 de The Wild, The Innocent & The E Street Shuffle), sont peut-être fantastiques, à écouter, à découvrir (car finalement peu connus par rapport aux suivants), mais ils n'obtiendront aucun succès commercial, malgré de très bonnes critiques. Le troisième album, produit par le rock-critic Jon Landau, sort en 1975, Born To Run, et sera, lui, en plus d'un succès critique, un succès commercial. Bruce, lentement mais sûrement, devient le Boss, et la suite marchera fort aussi. Ce concert a été fait pendant la tournée de Born To Run, Bruce y est donc encore un artiste rock peu réputé, venant tout juste de percer, mais pas encore un artiste incontournable, pas encore un artiste majeur, pas encore ce qu'il est depuis devenu. Bref, il n'est pas encore le Boss, juste Bruce Springsteen. Des 8 chansons de Born To Run, pas moins de 6 sont interprétées ici. Hé oui, 6 ! Il manque Night et Meeting Across The River pour que tout le disque soit présent en live sur cet album. Parlez donc d'un album bien défendu sur scène !

arts_graphics_2006_1174325a

Pour être honnête, rien n'est à retirer, ici. Les chansons sont soit énergiques (Born To Run, She's The One, Rosalita (Come Out Tonight) ou Spirit In The Night), soit plus intimistes (les mémorables It's Hard To Be A Saint In The City, Thunder Road - qui accélère le rythme cependant dans son milieu - et, bien entendu, le grandiose Lost In The Flood). On a les grandes cavalcades, Jungleland (9,35 minutes), Kitty's Back (17 minutes), The E Street Shuffle (presque 13 minutes), Rosalita (Come Out Tonight) (10 minutes environ), ou For You (8,30 minutes), et si ce sont les titres les plus longs, sachez que dans l'ensemble, Hammersmith Odeon, London 1975 est vraiment un live très long, un peu plus de 2 heures réparties équitablement sur les deux disques. Morceau le plus court, Tenth Avenue Freeze-Out, qui atteint presque les 4 minutes.

Bruce_Springsteen_The_E_Street_Band_pictures_1975_BC_3042_009_l

Avec en plus une reprise (en final) du Quarter To Three de Gary US Bonds et un Detroit Medley incluant entre autres Good Golly Miss Molly, Jenny Take A Ride ou C.C. Rider (des standards), proposant des versions exemplaires de For You, Lost In The Flood (ma préférée du Boss, probablement), 4th Of July, Asbury Park (Sandy) et Jungleland (mais tout est grandiose), Hammersmith Odeon, London 1975 est un live fantastique. On pardonne au Boss d'avoir attendu 30 ans pour le sortir enfin, mais c'est quand même dommage que les fans de la première heure n'aient pas pu en profiter à l'époque. En vinyle, ça aurait fait sans aucun doute un triple vinyle à condition de tout conserver, sinon, de toute façon, un double. Il faudra donc attendre 30 ans pour découvrir ce live, et l'attente, si elle fut longue, est largement récompensée. Alors après, c'est vrai que le coffret Live 1975/1985 proposant 3 CDs ou 5 vinyles est encore meilleur, rapport à sa longueur et à la diversité des époques abordées (une dizaine d'années, soit 7 albums représentés). Mais ça serait dommage de passer à côté de cet Hammersmith Odeon, London 1975

CD 1

Thunder Road

Tenth Avenue Freeze-Out

Spirit In The Night

Lost In The Flood

She's The One

Born To Run

The E Street Shuffle

It's Hard To Be A Saint In The City

Backstreets

CD 2

Kitty's Back

Jungleland

Rosalita (Come Out Tonight)

4th Of July, Asbury Park (Sandy)

Detroit Medley

For You

Quarter To Three