img102692

En novembre 2004, les Rolling Stones font un super cadeau de Noël (avec un mois d'avance, OK) à leurs fans, sous la forme d'un coffret renfermant 4 DVD (dont un contenant un documentaire) : Four Flicks. Ce coffret monumental édité chez Virgin (maison de disques du groupe depuis 1971) renferme trois concerts de la tournée Licks World Tour de 2002-2003. Le premier DVD contient un documentaire (Tip Of The Tongue) sur la tournée, ainsi que des extraits live non présents sur les autres DVD du coffret : Beast Of Burden, Bitch, Rock Me Baby, You Don't Have To Mean It... globalement, ces titres supplémentaires, bonus, sont très bons, mais le coeur de Four Flicks, définitivement, est ailleurs, sur les trois autres galettes. Chacun de ces disques contient l'intégralité d'un concert stonien. Un concert dans une arena, un concert dans un stade, et un concert dans une salle de concerts. Trois concerts, trois lieux de concerts différents. Trois aperçus des Stones en live.

RollingStones

Le second DVD du coffret renferme un concert fait 18 janvier 2003 au Madison Square Garden de New York. Dès lle départ, on en prend plein la gueule avec des chansons comme Street Fighting Man, If You Can't Rock Me ou le rare Monkey Man. Ce concert new-yorkais offre de superbes moments, les 11 minutes de Can't You Hear Me Knocking, les 12 minutes de Midnight Rambler, Keith Richards interprétant deux chansons à la suite (Thru And Thru et Happy), les inévitables Jumpin' Jack Flash, (I Can't Get No) Satisfaction et Brown Sugar. Arena oblige, public new-yorkais oblige, les Stones offrent Angie, leur ballade (le public est hétéroclite, intergénérationnel, avide de chansons connues) et, sur une mini-scène, Brown Sugar, When The Whip Comes Down et It's Only Rock'n'Roll (But I Like It). Let It Bleed, chanson admirable, est également de la partie, tout comme Honky Tonk Women  (participation de Sheryl Crow sur ce titre, en guest) et le vibrant You Got Me Rocking de Voodoo Lounge. Dans l'ensemble, que dire sur ce live ? Bien filmé (même super bien filmé), les Stones en veulent, ils ont la patate, même si le concert est très américain (comprendre, explosif, pas de demi-mesure). Les fans des Stones apprécieront, et les non-fans peuvent vraiment le devenir après le visionnage ! Parmi les bonus du DVD, des commentaires du groupe sur certaines chansons (Happy, Street Fighting Man...), un bonus concernant la rencontre Stones/Sheryl Crow, et un documentaire sur le live.

Tracklisting : Street Fighting Man/If You Can't Rock Me/Don't Stop/Monkey Man/Angie/Let It Bleed/Midnight Rambler/Thru And Thru/Happy/You Got Me Rocking/Can't You Hear Me Knocking/Honky Tonk Women/(I Can't Get No) Satisfaction/It's Only Rock'n'Roll (But I Like It)/When The Whip Comes Down/Brown Sugar/Jumpin' Jack Flash

charliewatts4

Le troisième DVD contient un concert enregistré le 24 août 2003 à Londres, au stade de Twickenham. Londres, Angleterre, ville et pays du groupe. Autrement dit à la maison, le groupe offre ici le meilleur concert du coffret, un moment intense rempli de pièces de collection, qui démarre en fanfare avec Brown Sugar, You Got Me Rocking et Rocks Off, avant de plonger dans la (fausse) douceur avec Wild Horses et You Can't Always Get What You Want, cette merveille. Le live offre Gimmie Shelter, Tumbling Dice, Paint It, Black, les inévitables (I Can't Get no) Satisfaction et Jumpin' Jack Flash en final (Jumpin' Jack Flash, Brown Sugar et Honky Tonk Women, sont sur les trois concerts de Four Flicks ; il y à des doublons, donc, mais on s'en cogne, tellement c'est bon !). Plus le passage chanté de Keith, ici le merveilleux Slipping Away. Star Star (Starfucker), Sympathy For The Devil, Street Fighting Man et une belle reprise de I Just Want To Make Love To You (sur une mini scène, comme Star Star (Starfucker) et Street Fighting Man) pour couronner le tout, faisant de ce concert le plus abouti et trippant, avec la part belle aux années 68-73. Imparable. En bonus, des chansons commentées (Gimmie Shelter...), un bonus montrant les Stones jammer sur scène avec AC/DC...

Tracklisting : Brown Sugar/You Got Me Rocking/Rocks Off/Wild Horses/You Can't Always Get What You Want/Paint It, Black/Tumbling Dice/Slipping Away/Sympathy For The Devil/Star Star (Starfucker)/I Just Want To Make Love To You/Street Fighting Man/Gimmie Shelter/Honky Tonk Women/(I Can't Get No) Satisfaction/Jumpin' Jack Flash

rolling_stones_gal

Enfin, le quatrième et dernier DVD offre un concert filmé le 11 juillet 2003 à l'Olympia, à Paris (Mick Jagger, entre deux chansons, parle au public, le plus souvent en français, et il se démerde très bien dans notre langue). Un concert qui est à réserver aux fans ultimes, car il contient en majeure partie des chansons rarissimes et méconnues. Concert qui contient quand même Start Me Up en intro, et qui s'achève avec Honky Tonk Women, Brown Sugar et Jumpin' Jack Flash, mais le reste du live est rempli de titres aussi méconnus et rarement joués comme Neighbours, Respectable, Worried About You, Doo Doo Doo Doo Doo (Heartbreaker), No Expectations, Hand Of Fate, Dance (Pt 1) ou Before They Make Me Run (Keith Richards au chant). Ce concert parisien, qui offre aussi des reprises et un très bon Live With Me, est fantastique. Moins accessible aux néophytes en raison des chansons méconnues (honnêtement, qui connaît Worried About You, Hand Of Fate et Before They Make Me Run sans être un fan du groupe ? Ca serait comme si un non-fan de Led Zeppelin connaissait Hots On For Nowhere !), il est, comme les autres, bien filmé et le groupe est en forme. Bref, un live franchement immense ! En bonus, comme toujours, chansons commentées (les origines de Start Me Up, par exemple), petit doc sur le concert, bonus montrant les Stones avec Solomon Burke...

Tracklisting : Start Me Up/Live With Me/Neighbours/Hand Of Fate/No Expectations/Worried About You/Doo Doo Doo Doo Doo (Heartbreaker)/Stray Cat Blues/Dance (Pt 1)/Everybody Needs Somebody To Love/That's How Strong My Love Is/Going To A Go Go/The Nearness Of You/Before They Make Me Run/Love Train/Respectable/Honky Tonk Women/Brown Sugar/Jumpin' Jack Flash

RollingStones1

En un mot comme en cent, pour conclure, je dirai que Four Flicks est un coffret absolument essentiel pour tout amateur de rock et des Rolling Stones. Certes, il ne doit pas être donné (je n'ai pas payé pour l'avoir, je l'ai eu avec un bon-cadeau, ah ah ah !), mais croyez-moi, ce coffret vaut son prix, car la qualité y est là, bien présente, totale, tant au niveau du son que de l'image... et, bien entendu, les morceaux, malgré des doublons obligés (Brown Sugar, Jumpin' Jack Flash...), tous fantastiques ! Les musiciens accompagnant les Cailloux (Bobby Keyes, Chuck Leavell, Darryl Jones...) sont excellents, l'ambiance est parfaite à chaque concert (grosse machinerie US, concert bien rock old school ou ambiance intimiste). Ci-dessous, un extrait de chaque concert, dans l'ordre du coffret.