696998618220

Unleashed In The East, sixième album de Judas Priest et premier de leurs albums live, est une tuerie, que les choses soient claires. C'est un live sorti en 1979 et enregistré pendant une tournée que le Priest a faite au pays du soleil levant, des sushis et de la miniaturisation, le Japon, pendant la tournée Killing Machine/Hell Bent For Leather (album de 1978-79 - sorti en 78 en Angleterre, et en 79 aux USA sous un autre nom). C'est le dernier album du groupe avecl e batteur Les Binks, déjà parti au moment de la sortie de l'album (Dave Holland le remplacera). C'est sans doute pour cette raison que, sur la pochette, ça soit le seul musicien que l'on ne voit pas (derrière le chanteur Rob Halford, qui occupe, bien sûr, la plus grande place de la pochette).

judas_priest

Désormais commercialisé en CD avec 4 bonus-tracks (Rock Forever, Delivering The Goods, Hell Bent For Leather, Starbreaker) faisant passer l'album de 43 à 60 minutes), Unleashed In The East, sous-titré Live In Japan, est un disque aussi réussi que, disons-le, un peu douteux. Je m'explique : l'album aurait été considérablement retouché en studio, principalement la voix de Halford, assez overdubbée, réenregistrée, bidouillée. La guitare lead, aussi, probable. De là à ce qu'on dise que l'album aurait mieux fait de se faire appeler Unleashed In The Studio, il n'y à qu'un pas qui fut maintes fois franchi. La question de savoir si ce live, comme le Live At Leeds des Who, est totalement authentique ou à moitié falsifié en studio peut donc, avec raison, se poser. Sans doute la majeure partie de ce que l'on entend est bel et bien live - c'est même plus que probable, c'est certain que la base de ses morceaux a été enregistrée au cours d'un ou de plusieurs shows au Japon durant la tournée 1979. Mais le doute subsite quant à l'ensemble, pas totalement authentique.

priest_kkglen

Mais on pourra aussi dire qu'on s'en cogne un peu, car, de toute façon, truqué ou bien authentique, ce live, qui regorge de grands moments (Sinner, Genocide, Exciter, Victim Of Changes, la reprise du Diamonds And Rust de Joan Baez), fait quand même partie, malgré ce statut un peu douteux pour les puristes live, des meilleurs albums live de l'histoire du hard-rock, et c'est aussi le meilleur live du groupe (précision : les albums live suivants du Priest seront, eux, totalement authentique, sans rumeur de bidouillages et de tricherie). Alors, vrai ou pas vrai live, Unleashed In The East n'en demeure pas moins, musicalement parlant, une claque. Un fan de hard-rock se doit de l'écouter.   

FACE A

Exciter

Running Wild

Sinner

The Ripper

The Green Manalishi (With The Two-Pronged Crown)

FACE B

Diamonds And Rust

Victim Of Changes

Genocide

Tyrant