Suede___Head_Music___front

Sorti en 1999, Head Music est le quatrième album du groupe de brit-pop/rock anglais Suede, mené par le chanteur Brett Anderson. C'est le seul album de Suede que je possède et je connaisse, je ne sais donc pas si c'est leur meilleur ou leur pire (ou juste un bon cru), mais toujours est-il que j'aime énormément cet album que je me souviens avoir acheté à sa sortie en 1999 uniquement pour une chanson, la première, Electricity, chanson que j'avais entendue live sur un plateau de TV (Nulle Part Ailleurs à Cannes) et qui m'avait immédiatement scotchée. Au moment de la sortie de cet album, le groupe est constitué du chanteur Brett Anderson (qui a aussi signé la très moche pochette), du guitariste Richard Oakes, du bassiste Mat Osman, du claviériste Neil Codling et du batteur Simon Gilbert. Anderson a des crédits sur l'ensemble des morceaux sauf Elephant Man, signé du seul Codling (est-ce une coïncidence ? Toujours est-il que cette chanson est une des moins bonnes de l'album, qui dure 57 minutes).

ssss

Head Music offre une galerie de superbes chansons, énergiques (Electricity, Can't Get Enough, Head Music) ou lentes et envoûtantes (les délices mélancoliques Down, Indian Strings et He's Gone, sans parler du très troublant Asbestos). On a certes quelques erreurs de parcours (Savoir Faire, assez anodin et même irritant, Elephant Man assez lourdingue et redondant), mais la beauté de Everything Will Flow et la force pop de She's In Fashion font vraiment de ce disque une réussite dans le style britpop. Les arrangements sont parfois un peu trop caricaturaux dans le style britpop lyrique (un peu comme Oasis avec Cast No Shadow, par exemple), mais c'est un des défauts de la britpop en général, pas seulement de Suede.

suede

Je connais cet album depuis 11 ans maintenant, et je dois dire que je ne m'en suis toujours pas lassé, même si je l'écoute moins qu'autrefois. Electricity, Down, He's Gone et Indian Strings sont mes préférées ici. A noter, les paroles, dans le livret, sont imprimées sur des pages d'un mauve douteux, et, surtout, écrites d'une manière illisible (l'écriture de Anderson, probable - il devrait être médecin, ce mec, vu son écriture de merde !)...C'est chiant, pour suivre les paroles...

Electricity

Savoir Faire

Can't Get Enough

Everything Will Flow

Down

She's In Fashion

Asbestos

Head Music

Elephant Man

Hi-Fi

Indian Strings

He's Gone

Crack In The Union Jack