river_deep_mountain_high

On peut parler de génie musical, en parlant de Phil Spector. En tant que producteur, l'inventeur du fameux wall of sound a offert, grâce aux artistes qu'il produisit (Darlene Love, The Righteous Brothers, The Ronettes, The Crystals...), une ribambelle de classiques sucrés tels que Be My Baby, Christmas (Baby Please Come Home) ou Then She Kissed Me. Pour ne citer que ces trois tubes mémorables des années 60. Mais on est aussi en droit d'utiliser un tout autre terme, quand on parle de Spector : maudit. D'abord, le mec, en privé, est une vraie teigne, alcoolo, drogué, irascible, psychotique, qui croupit actuellement en taule pour meurtre et détention d'armes à feu (logiquement, il en a pour une vingtaine d'années). Ensuite, d'un strict point de vue professionnel, il a produit pas mal d'albums qui seront des bides (bides justifiés ou non, peu importe : des bides quand même), comme le Death Of A Ladies' Man de Leonard Cohen (bide justifié), le End Of The Century des Ramones (pas vraiment un bide, mais pas une réussite flamboyante), le Let It Be des Beatles (succès, mais qualité médiocre), son propre disque de chants de Noël de 1963, A Christmas Gift For You From Philles Records (album grandiose, mais bide à cause de Lee Harvey Oswald, qui a jugé intéressant de fumer Kennedy le jour de la sortie de l'album, coïncidence tragique pour Spector qui le retirera de la vente en signe de respect et de deuil)...et le River Deep - Mountain High de Ike & Tina Turner.

ike_turner_tina_turner

Sorti en 1966, River Deep - Mountain High est donc un album du fameux duo soul Ike & Tina Turner (le boxeur et son punching-ball), que Phil Spector, comme il est glorieusement indiqué en haut de la pochette (pochette que je trouve assez moyenne, d'ailleurs), a produit. Contenant quelques immenses chansons comme It's Gonna Work Out Fine, Save The Last Dance For Me, A Fool In Love et River Deep, Mountain High (la plus grande chanson du duo avec Nutbush City Limits), l'album est vraiment loin de mériter le triste sort qu'il a eu : un échec sans appel, on jasera notamment sur la production spectorienne, assez chargée (ben, c'est Spector, en même temps), transformant l'album, qui dure 37 minutes, en une pâtisserie bien crémeuse et beurrée.

ike_tina

Bon, c'est évident, Spector y a été avec une pelle à tarte, la production, si elle n'a pas totalement vieilli en mal, reste assez chargée. Mais dans un sens, on s'en cogne, car les chansons sont franchement bonnes, et pour tout dire, je n'ose imaginer la chanson-titre sans ces arrangements qui la rendent si magique. L'album sera un bide, mais a été depuis réhabilité (il a fallu du temps). Je n'irai pas jusqu'à affirmer que c'est le sommet de Ike & Tina Turner, car je ne connais pas d'autres albums du duo (juste une compilation), mais c'est, en tout cas, une vraie réussite dans le registre de la soul/rhythm'n'blues. Les voix du duo (surtout celle de Tina, qui explosera en solo par la suite ; 20 ans après cet album, elle chantera et jouera dans Mad Max III) sont parfaites, et l'album, malgré sa production over the top par moments, est fantastique !

FACE A

River Deep, Mountain High

I Idolize You

A Love Like Yours (Don't Come Knocking Everyday)

A Fool In Love

Make 'Em Wait

Hold On Baby

FACE B

I'll Never Need More Than This

Save The Last Dance For Me

Oh Baby !

Every Day I Have To Cry

Such A Fool For You

It's Gonna Work Out Fine