songsfromthelabyrinth

Voici un disque totalement atypique, déjà pour Sting. Songs From The Labyrinth, sorti en 2006 sur le label Deutsche Grammophon (spécialisé en musique classique), est un disque vraiment spécial, et aussi franchement réussi. Je l'ai classé en 'new-age/musique contemporaine' tout simplement parce que je ne vois pas d'autre catégorie pour le rentrer dedans. Mais en fait, ce disque proposant 23 titres pour 48 minutes est un pur joyau de musique baroque. Ce n'est clairement pas un disque accessible, il sera assez mal compris à sa sortie (de bonnes critiques, mais les fans du Sting pop-rock seront vraiment étonnés - et le disque suivant de Sting, If On A Winter's Night..., son dernier, bien que plus accessible, reste lui aussi assez spécial (chants de Noël).

3688867

Composé par John Dowland (1563-1626), enregistré par Sting avec l'aide du luthier bosnien/croate Edin Karamazov, Songs From The Labythinth est un vibrant hommage à la musique baroque de la Renaissance. Seul un morceau n'est pas signé Dowland, mais... Robert Johnson (Have You Seen The Bright Lily Grow). L'album est farci de petits morceaux très courts (ceux qui, dans le tracklisting plus bas, possèdent des points de suspension dans leurs titres), extraits d'une lettre destinée à Sir Robert Cecil, comte de Salisbury, contemporain de Dowland. Les paroles ont été écrites par des illustres inconnus contemporains de Dowland, certains ne sont mêmes pas crédités.

untitled

C'est difficile de parler de cet album méconnu, pas un gros succès commercial (mais de bonnes critiques, et il a quand même atteint la 25ème place du Billboard 200). Songs From The Labyrinth mérite vraiment son nom, car on voyage, au travers de cet album complexe, comme dans un labyrinthe de musique baroque. Les amateurs de musique classique et baroque, et les inconditionnels absolus de Sting (mais à condition de ne pas se cantonner uniquement à la pop, car rien n'est pop ici, rien) devraient jeter une oreille sur ce disque vraiment réussi, bien que peu accessible. Ne vous découragez pas si les premières écoutes s'avèrent ardues ; elles le seront !

Walsingham

Can She Excuse Me My Wrongs

Ryght Honorable...

Flow My Tears (Lachrimae)

Have You Seen The Bright Lily Grow

...Then In Time Passing On...

The Battle Galliard

The Lowest Trees Have Tops

...And Accordinge As I Desired Ther Cam A Letter...

Fine Knacks For Ladies

...From Thence I Went To Landgrave Of Hessen...

Fantasy

Come, Heavy Sleep

Forlorn Hope Fancy

...And From Thence I Had Great Desire To See Italy...

Come Again

Wilt Thou Unkind Thus Reave Me

...After My Departures I Caled To Mynde...

Weep You No More, Sad Fountains

My Lord Willoughby's Welcome Home

Clear Or Cloudy

...Men Say That The Kinge Of Spain...

In Darkness Let Me Dwell