MUDD482

Sorti en 1978, Kaya est le second album anglais (enregistré en Angleterre, je veux dire) de Bob Marley & The Wailers. Sous sa pochette montrant, au recto, un Bob Marley souriant et, au verso, un gros tarpé bien velu, Kaya (qui signifie 'herbe' en argot jamaïcain) fait suite au succès du grandiose Exodus de 1977. Mais là où Exodus tapait fort, Kaya ne se contente plus que d'une légère tapette sur les épaules. Plusieurs titres de Kaya sont en fait des morceaux datant de l'enregistrement d'Exodus, mais qui furent laissés de côté en 1977 pour différentes raisons (manque de place, surtout).

bob_marley2

L'album n'est franchement pas une réussite, j'ajoute qu'il s'agit même, sans aucun doute, du seul disque vraiment mineur de toute la discographie de Bob Marley & The Wailers. Certes, on y trouve de superbes chansons, telles Time Will Tell, Satisfy My Soul ou le tube Is This Love. Sun Is Shining connaîtra lui aussi un bon petit succès, surtout lorsque, plus de 20 ans plus tard, il sera remixé à la sauce dance (une refonte à chier). Mais à côté de ces quatre très bonnes chansons, Kaya offre aussi Misty Morning, Crisis, Running Away, She's Gone (hé oui, si vous lisez bien, c'est quasiment toute la seconde face de l'album !), autrement dit, des chansons on ne peut plus anodines. Kaya est un disque très accessible, trop accessible, limite pop en plus d'être reggae.

bob_marley_20070531_263602

Son plus gros défaut vient sûrement du fait qu'il se trouve coincé, dans la disco de Bob Marley, entre les immenses Exodus et Survival, mais de toute façon, même s'il était sorti un an avant Exodus, Kaya n'en aurait pas moins été décevant, car trop gentillet, trop sirupeux, trop accessible. Bob Marley, avec ce disque, entame sa plongée dans un reggae plus commercial, le succès et la reconnaissance (même du public blanc, alors que le reggae, à la base, est une musique jamaïcaine sacrée) aidant. Si l'album suivant, Survival, sera immense, et si Marley finira sa carrière et sa vie sur le très bon Uprising (sorte de Kaya en plus tendu et réussi), ce disque souriant de 1978 n'en demeure pas moins une déception. 

FACE A

Easy Skanking

Kaya

Is This Love

Sun Is Shining

Satisfy My Soul

FACE B

She's Gone

Misty Morning

Crisis

Running Away

Time Will Tell