syd_barrett_barrett_album

Barrett, sorti en 1970, est le second et dernier album solo de Syd Barrett, diamant fou du Pink Floyd, mort en 2006, devenu fou en 1968 à cause du LSD qu'il prenait en trop grande quantité. L'album est sorti quelques mois après The Madcap Laughs, premier album solo de Syd, sorti aussi en 1970 (mais enregistré en 1969). L'album a été enregistré à Abbey Road, avec Vic Saywell au tuba, Barrett au chant et guitare, Jerry Shirley à la batterie, et deux membres du Floyd : Rick Wright aux claviers et David Gilmour à la guitare, basse, mais aussi à la batterie et à l'orgue. L'album a été produit par Gilmour et Wright, et la pochette très 'sciences naturelles' est un dessin signé de Syd Barrett lui-même.

Syd_Barrett_Skb1

Si The Madcap Laughs était un disque assez étrange et mélancolique, Barrett, lui, montre un Syd plongeant de plus en plus profondément dans la folie. Certains chansons sont faussement guillerette (Gigolo Aunt, Baby Lemonade, Effervescing Elephant), Maisie est assez étrange (la voix), Rats, It Is Obvious ou Wolfpack restent longtemps en tête après écoute. Barrett, généralement un peu moins connu et apprécié que The Madcap Laughs, est pourtant tout aussi réussi que le premier. C'est, en revanche, un disque plus froid et complexe, difficile d'y entrer, difficile de ne pas ressentir un malaise en l'écoutant. Vraiment, on sent la folie rôder sur tout le disque, tout du long des 38 minutes. Les chansons sont toutes absolument magnifiques, elles sont du niveau de celles du premier album. Barrett, en fait, a été enregistré vraiment dans la foulée (Syd est rentré en studio quelques jours après la sortie de The Madcap Laughs).

syd_barrett

Malgré le fait qu'il y ait moins de musiciens d'accompagnement ici (sur le précédent album, Waters de Pink Floyd jouait, ainsi que presque tout Soft Machine, Kevin Ayers excepté - en plus de Gilmour et Shirley, mais pas Wright), Barrett est musicalement semblable à The Madcap Laughs. Pour moi, il est indissociable du premier album, tant en ce qui concerne sa musique, son ambiance (plus froide et sombre ici quand même) que sa qualité. Barrett est un véritable joyau de folk psychédélique barré et mélancolique. Essentiel.   

FACE A

Baby Lemonade

Love Song

Dominoes

It Is Obvious

Rats

Maisie

FACE B

Gigolo Aunt

Waving My Arms In The Air

I Never Lied To You

Wined And Dined

Wolfpack

Effervescing Elephant