album_songs_from_a_room

Deuxième album de Leonard Cohen, Songs From A Room est sorti en 1969. Pochette blanche, aveuglante et sobre en même temps, cet album surfe sur le même style que le premier (Songs Of Leonard Cohen, avec Suzanne et Sisters Of Mercy) : du folk pur, teinte d'engagement politique de temps à autre, et fondamentalement mélancolique, porté par la voix grave, morne, d'outre-tombe de Leonard Cohen. Songs From A Room possède lui aussi son lot de classiques : 5 chansons, ici (sur 10 titres, chapeau !) sont de purs classiques du chanteur folk canadien.

250px_LeonardCohen1969

Les classiques ? The Butcher, The Old Revolution, A Bunch Of Lonesome Heroes ont toujours fait partie des morceaux cultes de la légende (toujours vivante, heureusement) Cohen. Mais deux chansons, ici, méritent encore plus le titre de classique, j'ai nommés Bird On The Wire et The Partisan. Cette dernière chanson, notamment, est d'une puissance mélodique et émotionnelle rare, Cohen y parle de la résistance pendant l'Occupation française, et y chante même un peu en français (sans accent, à se demander si le français ne serait pas sa langue natale, ce qui n'est pas le cas : il est canadien anglophone). Cohen reprend, avec cette chanson, un des chants de partisan les plus connus (pas celui conçu par Joseph Kessel et Maurice Druon, mais un autre).

leonard_cohen

Sinon, Songs From A Room offre aussi d'autres merveilles, assez noires (Seems So Long Ago Nancy, Tonight Will Be Fine - For a while, comme dit dans les paroles - ou Story Of Isaac). Musicalement, c'est très sobre, les musiciens ne sont même pas crédités sur la pochette et il n'y en à pas beaucoup, c'est très sobre et acoustique. La voix de Cohen fait tout, elle est grave et morne, même une chanson d'amour semblerait glaciale chantée par lui. On pourra reprocher, à la rigueur, cette voix morne, atone, comme étant un défaut - les anti-Cohen ne se gênent pas pour le dire, ils trouvent ça d'un chiant ! - mais compte tenu de la gravité et de la noirceur de ses textes, je trouve que les chanter d'une voix guillerette aurait semblé très maladroit. Et puis, c'est sa voix, et elle est vraiment belle, dans son genre ! Bref, un artiste excellentissime, et un de ses meilleurs disques. 

FACE A

Bird On The Wire

Story Of Isaac

A Bunch Of Lonesome Heroes

The Partisan

Seems So Long Ago, Nancy

FACE B

The Old Revolution

The Butcher

You Know Who I Am

Lady Midnight

Tonight Will Be Fine