34tbzwy

Encore un plaisir coupable, pour ma part, concernant Michel Sardou, et promis, ensuite, j'arrête. Portant le titre de Vladimir Illitch, mais aussi connu sous le titre de Sardou 1983, cet album court (35 minutes) date de 1983, justement, et sera un très grand succès à sa sortie. L'album est célèbre pour deux chansons : Vladimir Illitch, qui parle de Lénine et de la répression militaire en Tchécoslovaquie, après le Printemps de Prague en 1968 (entre autres). La chanson parle des dérives du communisme, devenu un vrai cauchemar en dépit de promesses d'avenir alléchantes. Oui, Vladimir Illitch, alias Lénine, doit se retourner dans sa tombe... Lénine, réveille-toi, ils sont devenus fous, phrase qui achève le refrain, est celle que des manifestants tchèques, en 1968, inscrirent sur les murs de Prague.

y1pc5yazRPzIqPG_QdwyymM_DGqwQonxgnsYFI2q4cXGl6Sk01HCUtmvW4U3iHcEn1Ap2ItpiVFvEY

Autre chanson très connue (mais un petit peu moins), le long L'An Mil (6 minutes), qui achève l'album sur une note limite progressive (multiples rythmes, ambiance médiévale, car la chanson parle de la crainte de l'Apocalypse au Moyen-Âge, en l'an Mil de notre ère). Cette chanson est indéniablement la meilleure de l'album (ma préférée aussi), en tout cas, nettement meilleure que Bière Et Fraulein ou La Chanteuse De Rock, deux titres, ici, assez moyens. Ce cru de 1983, à la pochette grisâtre et sobre, est une petite réussite en son genre, malgré, donc, certaines chansons vraiment bof, comme les deux que je viens de citer ou Si L'On Revient Moins Riches. Mais à côté de ces chansons moyennes, d'autres comme Les Bateaux Du Courrier, Elle S'En Va De Moi ou A L'Italienne sont très bonnes. Sardou a cosigné ces 9 chansons avec, entre autres, Jean-Pierre Bourtayre, Didier Barbelivien, Jacques Revaux (qui produit) ou Pierre Delanoë.

00602498198568_S

En résumé, voici un disque que j'aime bien, même si je l'écoute rarement (je l'ai dit et je le redis ici, j'aime bien Sardou, mais sans pour autant adorer et me ruer sur ces disques ; et j'ai trouvé assez misérables ses derniers albums, pour tout dire). Je le possède en vinyle, et uniquement en vinyle, et je ne compte pas me l'acheter en CD. Sardou 1983, ou Vladimir Illitch, est un bon disque de chanson française, tout simplement. Ca ne rivalise pas avec les meilleurs de Bashung, Brel, Gainsbourg, Cabrel ou Renaud, mais c'est du bon ! 

FACE A

Vladimir Illitch

La Chanteuse De Rock

Elle S'en Va De Moi

Bière Et Fraulein

Les Bateaux Du Courrier

FACE B

Si L'On Revient Moins Riches

Les Yeux D'Un Animal

A L'Italienne

L'An Mil