at_folsom_prison

Johnny Cash, alias le man in black, était un des plus grands chanteurs/auteurs de musique country (et folk, un petit peu). Célèbre pour ses chansons assez noires et son caractère impulsif et ténébreux (tempéré par la douceur de celle qui fut sa femme et est morte peu avant lui, June Carter Cash, compagne de chant), Cash a cartonné, en 1968 et 1969, avec deux albums enregistrés live en prison. Non pas qu'il ait fait de la prison, non? Mais il s'est souvent produit (avant ces albums, et après aussi) devant des prisonniers, pour leur changer les esprits, leur apporter un peu de divertissement. J'ai déjà abordé ici le grandiose live de 1969 At San Quentin (prison californienne), qui était son second live carcéral. Voici, sorti en 1968, At Folsom Prison (aussi en Californie). Le premier live en prison de Cash.

cashprison

L'album contenait, sur le vinyle original, 16 titres pour environ 44 minutes, et la réédition CD propose trois bonus-tracks disséminés sur l'ensemble du live : Busted (placé en seconde position), Joe Bean (placé avant Jackson) et The Legend Of John Henry's Hammer, 7 minutes placées après I Got Stripes. Ces trois bonus-tracks totalisent dans les 11 minutes de rajout, 19 titres pour 55 minutes. Selon vous, il n'y à pas autant de rajouts que pour At San Quentin (qui durait dans les 37 minutes en vinyle, puis une heure en CD, sans parler de son édition collector 2 CD) ? Mais il existe aussi, rassurez-vous, une édition collector 2 CD, remplie à la gueule de morceaux (une cinquantaine) ! Mais je ne sais pas ce qu'elle vaut (je suppose qu'elle vaut de l'or, qualitativement parlant), ne la possédant pas.

1968_johnnycash4

Pour ce live, Cash (guitare, harmonica) s'est entouré de sa femme June, mais aussi et surtout de Carl Perkins (guitare électrique), Luther Perkins (pareil), W.S. Holland (batterie), Marshall Grant (basse) et les Startler Brothers (choeurs). Pour l'anecdote tragique, Luther Perkins signe ici une de ses dernières (voire même la dernière) apparition sur disque : il est mort dans un incendie en 1968, après la sortie de cet album. Un album rempli de classiques de Cash (Folsom Prison Blues, Orange Blossom Special, The Long Black Veil, Jackson, I Still Miss Someone, Dark As A Dungeon), soit dit en passant. La voix caverneuse de Cash résonne à merveille, on imagine le public de taulards, les gardiens armés près de la scène, l'ambiance à couper à la tronçonneuse... Pour ma part, un excellent live, mais je préfère largement At San Quentin, plus impressionnant (malgré les chansons un peu religieuses du style He Turned The Water Into Wine ou Ring Of Fire à la fin). Mais ce live At Folsom Prison reste un classique indénodable, et même indissociable du second live carcéral que Cash fera moins d'un an plus tard ! 

FACE A

Folsom Prison Blues

Dark As A Dungeon

I Still Miss Someone

Cocaine Blues

25 Minutes To Go

Orange Blossom Special

The Long Black Veil

FACE B

Send A Picture To Mother

The Wall

Dirty Old Egg-Suckin' Dog

Flushed From The Bathroom Of Your Heart

Jackson

Give My Love To Rose

I Got Stripes

Green Green Grass Of Home

Greystone Chapel