the_bends

Second album de Radiohead (après le plutôt inégal Pablo Honey), The Bends date de 1995, et sera un succès monstrueux. C'est un disque qui détonne totalement par rapport au précédent (très rock, avec le tube Creep). Porté par la voix de Thom Yorke et la guitare de Johnny Greenwood, The Bends, avec sa pochette représentant un mannequin médical avec le visage de Thom Yorke plus ou moins incrusté dessus, l'album sera le dernier du groupe avec des photos des membres de Radiohead dans le livret.

radiohead

Ca, c'est pour l'aspect graphique de la pochette de l'album, mais The Bends, c'est surtout une collection de chansons le plus souvent totalement déchirantes (Fake Plastic Trees, My Iron Lung), une ambiance pesante et triste, amplifiée par la voix souvent déchirante de Thom Yorke, qui glapit plus qu'il ne chante. The Bends est une sorte de passerelle pour le futur O.K. Computer (album suivant du groupe, leur sommet). Il suffit d'écouter Planet Telex, Bullet Proof...I Wish I Was, The Bends ou Bones pour se rendre compte que l'album est de ceux qui grandissent à chaque écoute. Je ne suis pas fan du groupe, hormis ce disque, O.K. Computer et Kid A, trois disques à écouter absolument et marquant comme une sorte de trilogie.

470_radiohead2_0

Succès considérable à sa sortie malgré son ambiance sombre et dépressive, The Bends, c'est 48 magnifiques minutes qui font de Radiohead un groupe important, un des plus importants de la décennie 90. Le groupe de Yorke et des Greenwood n'est pas le Pink Floyd moderne, ce n'est pas le groupe le plus grandiose de leur époque, mais en tout cas, The Bends a fait d'eux un groupe a suivre. Et s'ils n'ont pas vraiment changé de style musical (ce qui les rend un peu pénibles à la longue), ils ont vraiment réussi leur coup entre 1995 et 1997. Là, ils étaient immenses ! 

Planet Telex

The Bends

High And Dry

Fake Plastic Trees

Bones

(Nice Dream)

Just

My Iron Lung

Bullet Proof... I Wish I Was

Black Star

Sulk

Street Spirit (Fade Out)