supertramp_20paris

Comme son nom et sa pochette l'indiquent, Paris, sorti en 1980, est un double live (toujours en CD) de Supertramp enregistré à Paris (Pavillon de Paris), le 29 novembre 1979, alors que le groupe est en pleine tournée mondiale pour promouvoir leur album Breakfast In America. Le groupe, composé de Rick Davies, Roger Hogdson, Dougie Thompson, John A. Helliwell et Bob C. Benberg, offre ici une très bonne performance parisienne, pour leur premier album live. Malgré le fait que Breakfast In America est l'album que le groupe venait de sortir, on ne trouve que trois chansons de l'album ici, Take The Long Way Home, The Logical Song et Breakfast In America (les trois plus grands tubes de l'album). A l'exception des deux premiers albums (Supertramp et Indelibly Stamped), tous les albums du groupe sont représentés, et on a même droit à un titre méconnu, You Started Laughing, qui était la face B du single Lady en 1975.

supertramp_paris_59

Crime Of The Century est l'album le plus représenté ici. Il est en fait joué dans sa quasi totalité, seul manque If Everyone Was Listening (coïncidence, le morceau le moins bon de l'album studio de 1974 !). Even In The Quietest Moments... est représenté par Fool's Overture et From Now On, tandis que Crisis ? What Crisis ? est là par le biais de Two Of Us (largement écourté), A Soapbox Opera et Ain't Nobody But Me. Dans l'ensemble, les morceaux sont superbement bien interprétés. C'est même là que le bât blesse, en fait : Paris est un live si parfait, Supertramp interprète ces morceaux avec tellement de perfection musicale, qu'on croirait un album studio avec ajous d'applaudissements pour faire croire à un live ! S'il n'y avait pas des durées plus longues pour les titres (From Now On, Crime Of The Century, et encore, généralement, on retrouve les mêmes durées que pour les versions studio), on pourrait se poser des questions !

Supertramp_20_43_

Je vous rassure, Paris est un vrai live. Mais ce qui est gênant ici est que, justement, le groupe ne s'autorise aucune folie, aucune improvisation. C'est en cela, justement, que malgré ce que certains pensent, Supertramp n'est pas un groupe progressif. Le groupe joue très bien, rien à dire, mais sans folie, ils alignent les notes comme sur leurs albums studios. C'est un peu frustrant, même si on saluera, en même temps, un professionnalisme absolu (vraiment, aucune fausse note, ils jouent à la perfection). Pour ça, Paris n'a pas sa place parmi les plus grands live au monde, même si, musicalement, les chansons sont parfaites, bien choisies, c'est sans temps morts durant un peu plus de 90 minutes. Pour fans du groupe uniquement ! Quoiqu'en tant que best-of de la période 1974-1979, ça puisse aussi fonctionner ! 

FACE A

School

Ain't Nobody But Me

The Logical Song

Bloody Well Right

FACE B

Breakfast In America

You Started Laughing

Hide In Your Shell

From Now On

FACE C

Dreamer

Rudy

A Soapbox Opera

Asylum

FACE D

Take The Long Way Home

Fool's Overture

Two Of Us

Crime Of The Century