Sans_titre

Je vous vois venir, il va encore nous parler d'un truc inconnu histoire de se la jouer et bah non, c'est inconnu certes mais c'est tellement bien que je me sens obligé de vous le faire partager!
Fred Frith est notamment connu pour avoir joué avec Naked City, c'est aussi un multi-instrumentiste fabuleux!
Il joue du violon, de la basse, du clavier et même du xylophone et très bien. Mais il est avant tout, un guitariste avant-gardiste et hautement expérimental. Son jeu est surtout basé d'harmoniques enfin, sur cet album!

Clearing est un album très sombre et très malsain... En composant cet album, il a du pensé au Leng Tch'e qui est une torture chinoise auquel Naked City aura consacré un album d'un titre de 30 minutes assez moyen car mal construit mais original et carrément mortifère!

Parler de chaque titre de l'album serait un exercice périlleux, l'album se base sur aucune composition...
Tout est improvisé mais on entend quand même quelques bribes de compos par ci, par là.
Ce qui en fait un album écoutable à jeun...
Tout y est basé sur des ambiances, des sentiments et des sensations.
jamais, il n'arrive à l'auditeur de se dire, "ça c'est bien".
On ne pense pas à l'écoute d'un tel disque, on vit et on ressent...

Voilà le tour de force de ce disque hautement expérimental.
Fred Frith fait parler sa guitare, en révise tous les sons, en invente de nouveaux... Il ne se calque pas sur ce qu'il a fait avant. Loin de là, il invente son "son"! Souvent à base d'harmoniques, comme je vous le disais!

Ecoutez le court titre Chains pour vous en convaincre, durant deux minutes, il essaye d'en imiter le son quand elle se frotte sur un mur... C'est frappant de réalisme... C'est sale, répugnant, glauque, terrible. C'est Clearing dans toute sa splendeur.
De même, écutez Open Ocean. On s'imagine bien un ocean ouvert, grand, immense... Mais on est emprisonné par des murs invisibles. L'aur arrive à y rentrer pour ne plus en ressortir, jusqu'à la noyade finale. Cette sensation terrible d'étouffement, rien à dire, c'est bien fait et conçu!
Minimalism fait peur, c'est tout simple et ça fonctionne. Les sons sont forts et l'ensemble est hautement cancerigène!

FredFrith_August2006

Et je pourrai continuer comme ça pour tout l'album...
Mais je préfère que vous le découvriez par vous-même..
Jamais, les émotions n'ont été aussi exacerbées...
Un tourbillon de terreur, de soumition, d'humiliations...
La pochette blanche et grise n'est même pas aussi sombre et glauque que ce disque!
C'est tout bonnement incroyable.
Clearing est une recherche des sons et des ambiances tout bonnement hallucinant et mystique!
En tout cas, un seul remède après l'écoute de ce disque...le silence!
Un album capital pour comprendre la guitare!