Voilà une chanson bien puante qui polluera encore bien nos radios, Stash Stash des Bratisla Boys, derrière laquelle on retrouve ce nullard de Michael Youn.

Eelsoliver